Nannie Helen Burroughs

Nannie Helen Burroughs, ( à Orange (Virginie) - à Washington, DC) est une professeure, oratrice, responsable religieuse, militante des droits civiques, féministe et femme d'affaires afro-américaine. Son discours "How the Sisters Are Hindered from Helping" (« Comment les sœurs sont empêchées d'aider »), à la Convention baptiste nationale de 1900, en Virginie, lui donna instantanément une notoriété et une reconnaissance publique.

Nannie Helen Burroughs
Image dans Infobox.
Nannie Helen Burroughs, par Rotograph Co., New York, 1909
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Orange (Virginie)
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Lincoln Memorial Cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Militante des droits civiques, Droits des femmes, Directrice d'école secondaire
Père
John Burroughs
Mère
Jennie Burroughs
Autres informations
Organisation
National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) , National Association of Colored Women (NACW)
Archives conservées par

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Nannie Helen Burroughs[1] est la fille de John Burroughs, un affranchi devenu prédicateur et de Jennie Burroughs, une femme née dans la condition d'esclavage[2],[3].

CarrièreModifier

En 1909, elle fonda l'École nationale de formation pour les femmes et les filles, à Washington, DC.

Elle continua d'y travailler jusqu'à sa mort en 1961.

Vie privéeModifier

Nannie est restée célibataire toute sa vie et n'a pas eu d'enfants.

Nannie repose au Lincoln Memorial Cemetery de Suitland dans le Maryland[4].

ArchivesModifier

Les archives de Nannie Helen Burroughs sont déposées et consultables à la Bibliothèque du Congrès[5].

ÉcritsModifier

Ses écrits ont été recueillis et ont fait l'objet de deux livres:

  • (en) Nannie Helen Burroughs, Twelve Things The Negro Must Do : With Special Commentary By Karen Hunter, Book Bloc Publishing, ,
  • (en) Nannie Helen Burroughs, Nannie Helen Burroughs : A Documentary Portrait of an Early Civil Rights Pioneer, 1900-1959, University of Notre Dame Press, , 271 p. (ISBN 978-0-268-10553-2 et 0-268-10553-7)

HommageModifier

En 1964, l'école a été rebaptisée l'école Nannie Helen Burroughs en son honneur et a commencé à fonctionner en tant qu'école élémentaire "co-ed"[6].

Construit en 1927-1928, sa Maison des métiers (Trades Hall) a été désigné  National Historic Landmark.

BibliographieModifier

  • (en) Opal V. Easter, Nannie Helen Burroughs, Routledge, , 160 p. (ISBN 0-8153-1861-8),
  • (en-US) Sharon Harley, « Nannie Helen Burroughs: 'The Black Goddess of Liberty' », The Journal of Negro History, Vol. 81, No. 1/4,,‎ , p. 62-71 (lire en ligne),
  • (en) Karen A. Johnson, Uplifting the Women and the Race : The Lives, Educational Philosophies and Social Activism of Anna Julia Cooper and Nannie Helen Burroughs, Routledge, , 224 p. (ISBN 0-8153-1477-9),
  • (en-US) Traki L. Taylor, « "Womanhood Glorified": Nannie Helen Burroughs and the National Training School for Women and Girls, Inc., 1909-1961 », The Journal of African American History, Vol. 87,,‎ , p. 390-402 (lire en ligne),
  • (en) Audrey Thomas McCluskey, A Forgotten Sisterhood : Pioneering Black Women Educators and Activists in the Jim Crow South, Rowman & Littlefield Publishers, , 192 p. (ISBN 978-1-4422-1138-4 et 1-4422-1138-5),
  • (en) Shantina Shannell Jackson, The Educational Thought of Nannie Helen Burroughs, 1875-1961, University of California, Berkeley, , 115 p. (lire en ligne),
  • (en) Sondra Washington, The Story of Nannie Helen Burroughs, Woman's Missionary Union, , 183 p. (ISBN 978-1-56309-848-2 et 1-56309-848-2).

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Nannie Helen Burroughs papers, 1900-1963 (Library of Congress), Biographical Note (Woman's Auxiliary of the National Baptist Convention of the United States of America) », sur Hdl.loc.gov, (consulté le 27 octobre 2010)
  2. (en-US) « Burroughs, Nannie Helen | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 5 novembre 2019)
  3. (en-US) Errin Jackson, « Nannie Helen Burroughs », sur Black Past, (consulté le 5 novembre 2019)
  4. (en-US) « Nannie Helen Burroughs, », sur Find a grave (consulté le 5 novembre 2019)
  5. (en-US) « Nannie Helen Burroughs papers, 1900-1963 », sur Bibliothèque du Congrès (consulté le 5 novembre 2019)
  6. (en-US) « National Training School for Women and Girls/Nannie Helen Burroughs, African American Heritage Trail - www.culturaltourism.org », sur Culturaltourismdc.org (consulté le 22 février 2017)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier