Nakon

prince des Abodrites

Nakon (deuxième moitié du IXe siècle) est un chef (knèze) de la confédération slave des Abodrites, installée au Haut Moyen Âge au sud-est du Holstein, dans la région de l'actuelle Lübeck. Il est le fondateur de la dynastie des Nakonides qui a régné dans cette région jusqu'au XIIe siècle.

Nakon
Titre de noblesse
Knèze
Biographie
Décès
Activité
Famille
Fratrie
Stoigniew (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mistivoï
Mstidrag (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Nakon a régné d'abord en association avec son frère Stoignew, tué en 955 à la bataille du Raxa (Recknitz). Il semble qu'il ait alors accepté de se convertir au christianisme et soit devenu vassal de l'empereur Otton Ier.

Il avait sa principale résidence au château de Mecklembourg (en), au sud du village actuel de Dorf Mecklenburg[1].

Il est mort vers 965-967[2]. En 967, c'est son fils Mistivoï qui est cité comme prince des Abodrites[3].

Les sources anciennes sur Nakon sont la Rerum gestarum Saxonicarum du chroniqueur saxon Widukind de Corvey et la Chronique de l'histoire d'Allemagne de Dithmar, évêque de Mersebourg. Il est mentionné par le marchand et voyageur espagnol Ibrahim ibn Ya'qub.

Notes et référencesModifier

  1. Ibrahim ibn Ya'qub désigne Mecklembourg comme le « château de Nakon ».
  2. Geneviève Bürher-Thierry, « Les "réactions paîennes" dans le nord de l'Europe au milieu du XIe siècle », in Michel Balard dir., L’expansion occidentale (XIe-XVe siècles): formes et conséquences. XXXIIIe congrès de la SHMES (Madrid, Casa de Velàzquez, 23-26 mai 2002), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2019, p. 171 (en ligne).
  3. Widukind de Corvey, Rerum gestarum Saxonicarum, III, 68.

BibliographieModifier

  • Francis Dvornik, Les Slaves. Histoire et civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'époque contemporaine, Paris, Seuil, 1970, p. 260 et suiv..
  • (de) Wolfgang H. Fritze, « Probleme der abodritischen Stammes- und Reichsverfassung und ihrer Entwicklung vom Stammesstaat zum Herrschaftsstaat », in Herbert Ludat dir., Siedlung und Verfassung der Slawen zwischen Elbe, Saale und Oder, Giessen, Wilhelm Schmitz, 1960, p. 158 (en ligne).