Naine orange

En astronomie, une étoile orange de la séquence principale, appelée communément naine orange, est une étoile de type K V (lire « K cinq »), c'est-à-dire une étoile appartenant à la séquence principale (classe de luminosité V) de type spectral K (étoile orange). Elles se situent entre les naines jaunes (analogues au Soleil) et les naines rouges.

La naine orange Gliese 105 A à gauche et la naine rouge Gliese 105 C à droite.

Ces étoiles ont des masses de l'ordre de 0,5 à 0,8 fois celle du Soleil et des températures de surface comprises entre 3 900 et 5 200 K[1].

Habitabilité potentielleModifier

Les naines oranges sont particulièrement intéressantes pour la recherche de vie extraterrestre[2] car leur temps de stabilité sur la séquence principale est bien plus long (de 18 à 34 milliards d'années) que les 10 milliards d'années alloués pour une étoile comme le Soleil. Ceci donne une plus grande chance à la vie de se développer sur une planète de type terrestre orbitant une telle étoile. Les étoiles de type K émettent aussi moins de radiation ultraviolette (qui peut endommager l'ADN et rendre plus difficile l'émergence de la vie) que les étoiles de type G telles que le Soleil[3]. Les étoiles de type K sur la séquence principale sont environ de trois à cinq fois plus abondantes que celles de type G sur la séquence principale, ce qui rend la recherche de planètes plus facile pour ces premières[4].

Naines orange remarquablesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) G. M. H. J. Habets et J. R. W. Heintze, « Empirical bolometric corrections for the main-sequence », Astronomy and Astrophysics Supplement, no 46,‎ , p. 193–237.
  2. (en) David Shiga, « Orange stars are just right for life », New Scientist, (consulté le ).
  3. [1] (consulté le 8 février 2015).
  4. [2], retrieved on May 6, 2009.