Nahum

septième des douze petits prophètes de la Bible

Nahum (נַחוּם en hébreu, qui signifie "Consolateur") est le septième des douze petits prophètes qui vécut à la fin du VIIe siècle av. J.-C. dans le royaume de Juda. Il est l'auteur d'un des Livres du Tanakh ou Ancien Testament.

Nahum
Description de cette image, également commentée ci-après
Icône russe (Église orthodoxe) du prophète Nahum, XVIIIe siècle (Kiji, Carélie, Russie).

נַחוּם

Activité principale
Septième des douze petits prophètes
Autres activités
Auteur du Livre de Nahum

Vie de NahumModifier

Peu de choses sont connues au sujet de Nahum qui aurait vécu au VIIe siècle avant l’ère commune et dont la famille pourrait être venue depuis l’Assyrie avec les tribus israélites en exil. Tandis que certains spécialistes placent sa ville de naissance en Galilée, d’autres désignent plutôt la ville assyrienne d’Alqosh.

Livre de NahumModifier

Situé peu après la chute de Thèbes en 663 av. J.-C. et annonçant celle de Ninive survenue en 612 av. J.-C., le Livre de Nahum a pour cadre un royaume de Juda confronté à la menace de l'Empire assyrien, probablement sous le règne de Manassé[1],[2]. Nahum a prêché sous son règne, l'un des rois les plus idolâtre de la longue histoire de Juda entraînant une population prête à tourner le dos à la religion monothéiste. Cependant, il semble s'être converti vers la fin de son règne

Le Livre de Nahum comporte trois chapitres :

  • Au premier chapitre, Nahum raconte que la terre sera brûlée et parle de la miséricorde et de la puissance du Seigneur.
  • Au chapitre 2, Nahum avertit de la destruction de Ninive.
  • Au chapitre 3, Nahum continue de prédire une fin misérable pour Ninive et la déroute de l'Empire assyrien.

TombeauModifier

Le tombeau de Nahum se trouverait à l'intérieur de la synagogue d'Alqosh, bien qu'il existe d'autres éventualités ailleurs. Les autres sites funéraires possibles mentionnés dans les récits historiques se référent au lieu éventuel de naissance et de résidence de Nahum, soit Elkesi (ou Elkosh), près de Rameh (en) dans le Nord d'Israël ou Elcesi au Sud de Jérusalem pas très loin de Kiryat Gat. Depuis 2018, des travaux de restauration sont effectué afin de préserver le tombeau d'Alqosh. Pendant des siècles, sinon des millénaires, les juifs du secteur ont considéré ce sanctuaire comme étant le tombeau de Nahum et ils ont construit une synagogue autour pour accueillir les pèlerins venus se recueillir. Depuis la guerre d'Irak, elle est tombée en ruines[3].

Notes et référencesModifier

  1. Holman Bible Editorial Staff, Holman Concise Bible Dictionary, B&H Publishing Group, USA, 2011, p. 442
  2. Traduction Segond 21 de la Bible, Note de l'éditeur, Genève, Société Biblique de Genève, , 822 p. (ISBN 978-2-608-12301-5), p. 599 Livre de Nahum
  3. La restauration du tombeau de Nahum, la résurrection du passé juif du Kurdistan, Tal Schneider (10/2021), The Times of Israël

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :