Nacimientos

montagne en Argentine

Le Nacimientos est un volcan complexe d'Argentine composé de plusieurs sommets volcaniques et culminant au Walter Penck I ou Tipas, anciennement Cazaderos[2], ou cerro del Nacimiento, à 6 658 mètres d'altitude[1]. Bien qu'il s'agisse du troisième plus haut sommet volcanique du monde, il demeure largement inconnu[3].

Nacimientos
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 6 658 m, Walter Penck I[1]
Massif Andes
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Catamarca
Département Tinogasta
Géologie
Type Volcan de subduction
Activité Inconnue
Dernière éruption inconnue
Code GVP 355220
Observatoire Aucun

ToponymieModifier

Le Nacimientos est un terme espagnol signifiant littéralement « naissances ».

Son plus haut sommet est appelé Walter Penck I en l'honneur de Walther Penck, un scientifique allemand qui fut le premier à établir une carte géologique de ce secteur de la cordillère des Andes en 1912 et 1913[2]. Auparavant dénommé Cazadero, ce toponyme est l'œuvre de l'ATA, une association argentine[2]. Le sommet est aussi appelé Tipas[3].

GéographieModifier

 
Vue du Walter Penck I, point culminant du Nacimientos.

Le Nacimientos est situé dans le nord-ouest de l'Argentine, dans la cordillère des Andes, juste au sud de la frontière chilienne[3]. Administrativement, il se trouve dans le département de Tinogasta de la province de Catamarca. Il couvre une superficie de 25 km2[3] à 35 km2[2] et comporte plusieurs cônes, dômes et cratères qui ont donné naissance à des coulées de lave[3]. Son sommet, appelé Walter Penck I, Tipas, Cazadero ou cerro del Nacimiento, culmine à une altitude de 6 658 mètres[1] ce qui en fait le troisième sommet volcanique le plus élevé derrière le Nevado Ojos del Salado situé au nord-nord-est[3] et le Monte Pissis situé au sud-sud-ouest.

Ses sommets sont :

HistoireModifier

La dernière éruption du Nacimientos se serait produite au cours de l'Holocène[3].

La première ascension du Walter Penck I est le fait de Sergio Kunstmann, Pedro Rosende et K. Takeshita le [2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Visualisation sur le géoportail de l'Argentine.
  2. a b c d et e (es) « Cordillera de los Andes - Walther Penck » [archive du ] (consulté le )
  3. a b c d e f et g (en) « Tipas », sur http://www.volcano.si.edu, Global Volcanism Program, Smithsonian Institution (consulté le )
  4. a b c d e f g et h (es) « Viajeros - Complejo Volcánico NACIMIENTOS o Walter Penck » (consulté le )

Article connexeModifier