Naaba Kango

roi du Yatenga
Naaba Kango
Biographie
Décès
Activité
Monarque (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata

Naaba Kango ou Naba Kango - littéralement le roi Kango - (mort en 1787) est connu comme le plus grand des souverains du Yatenga, l'un des premiers royaumes modernes du Burkina Faso actuel[1].

BiographieModifier

Dans la première moitié du XVIIIe siècle, le Yatenga connait une succession rapide d'une dizaine de souverains en un demi-siècle. Cette instabilité est due à l'affaiblissement de l'autorité centrale des rois (Naba) par les autorités régionales et les chefs territoriaux (les nakomse, descendants d'anciens souverains) qui manœuvrent pour plus d'indépendance[1].

Après la mort de son frère Naaba Piiyo en 1754, Kango devint le naaba. Cette succession est disputée et il est bientôt contraint à l'exil à Ségou (Ségu) par son cousin Naaba Wobgo. En 1757, il revient avec les troupes de Barbara maniant des fusils à silex, les premières armes à feu jamais enregistrées au Yatenga. Cet avantage technologique permet à Kango de gagner la guerre[1].

Il fonde la nouvelle capitale à Ouahigouya (Wahiguya) en 1780[2],[3],[4], et fait adopter des réformes pour renforcer l'autorité royale centrale aux dépens des nakomse[1],[5].

Les nakomse exploitent la série de conflits de succession après la mort de Kango pour affaiblir à nouveau l'autorité centrale[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e J. D. Fage et Roland Oliver, The Cambridge History of Africa: Volume 4. From c. 1600 to c. 1790, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 9780521209816, lire en ligne), p. 185
  2. Bethwell A. Ogot, General history of Africa., London, 1st, , 343–44 p. (ISBN 9780435948115)
  3. Lawrence Rupley, Lamissa Bangali, Boureima Diamitani, Historical dictionary of Burkina Faso, Lanham, MD, 3rd, (ISBN 9780810867703), p. 108
  4. « L’histoire du royaume de Yatenga et ses grands hommes », sur www.burkinatourism.com (consulté le )
  5. « L'histoire de Naaba Kango » (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier