Les Myrmekes sont des créatures venant de la mythologie grecque. Ce seraient des « fourmis » géantes. Myrmekes signifie d'ailleurs « fourmis » en grec ancien.

MythologieModifier

Des Grecs étant allés en Inde et qui ont vu ces fourmis géantes ont décrit les Myrmekes. C'est une race de fourmis pouvant varier de la taille d'un chihuahua à celle d'un grizzli, et qui gardaient une fourmilière placée sous une colline où elles avaient entassée de vastes dépôts d'or. Pour s'emparer de toutes ces richesses, les indigènes ont dû recourir à de nombreuses ruses et manœuvres sans être tués. En effet, comme toutes les fourmis, les Myrmekes crachent un puissant acide corrosif pour se défendre ou pour attaquer. Les Myrmekes sont connues pour avoir la peau dure.

Les Myrmekes sont très peu citées, et surtout par Hérodote qui, au cours d'un de ses voyages en Perse, aurait rencontré un roi qui en avait capturé dans les déserts indiens. Cependant, Hérodote ne connaissait pas très bien le perse et n'ayant jamais vu de Myrmekes, et il aurait pu confondre avec des marmottes, dont le mot perse est proche de celui de fourmis. Mais d'autres personnes ont cité les Myrmekes, entretenant le mythe.

Culture populaireModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier