Ouvrir le menu principal
Musée du Léman
Musee du Leman 2.jpeg
Aquariums
Informations générales
Ouverture
Surface
1 000 m2
Visiteurs par an
21 600 (2011)
Site web
Collections
Collections
Bâtiment
Protection
Bien culturel suisse d'importance régionale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Quai Louis-Bonnard 8
CH-1260 Nyon
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

Le Musée du Léman se trouve à Nyon, en Suisse, face au port de plaisance.

PrésentationModifier

Fondé en 1954 par maître Edgar Pelichet, nyonnais passionné par sa ville, le Musée du Léman a pour mission de préserver et de mettre en valeur les patrimoines naturel, culturel et humain du lac. Plus de 14 000 objets et 100 000 documents constituent ses collections, allant de la taille d'une perle à un bateau de 14 mètres. Le Musée du Léman est dépositaire de fonds d’importance considérable, tels que le fonds de Jacques et Auguste Piccard (sous-marins et ballons stratosphériques), François-Alphonse Forel (fondateur de la limnologie), Aldo Balmas (modélisme), Abraham Hermanjat (peinture), CGN (bateaux à vapeur), Henri Copponex (architecture navale). Son inventaire est en cours d’informatisation et un dépôt pour ses collections a été construit en 2000-2001 par la ville de Nyon.

Espaces thématiquesModifier

C'est un musée multidisciplinaire, on peut y voir plusieurs espaces thématiques.

AquariumsModifier

Les aquariums du Musée du Léman présentent environ 18 espèces de poissons différentes du Léman et de ses affluents, ainsi que des invertébrés (mollusques, crustacés).

Cinq bassins représentent les cinq grands milieux naturels, dans le lac et à proximité. Ils sont une façon originale de reconstituer fidèlement la vie des poissons dans leur milieu d'origine, depuis la rive jusqu’aux grands fonds. Cette présentation, proche de la réalité, met l’accent sur les espaces de vie où plusieurs espèces cohabitent, gros et petits, proies et prédateurs.

Dans le noir, le visiteur peut observer les poissons du Léman, les reconnaître[Comment ?], et découvrir leurs comportements et leurs interactions.

Une partie de l'aquarium des grands fonds utilise le hublot rond du célèbre sous-marin F.-A. Forel.

Bateaux plaisanceModifier

Dans le domaine de la navigation, la collection du Musée du Léman est particulièrement remarquable : plus de 50 bateaux sont conservés et plus de 150 modèles réduits.

Une salle présente les fêtes traditionnelles organisées par les confréries de bateliers qui ont mené à la pratique de la navigation de loisir. Sept manifestations emblématiques sont mises en avant. La scénographie de la salle a été travaillée pour mettre en ambiance ces fêtes, sur la base à la fois de modèles réduits et d'embarcations traditionnelles de course à rames.


Barques à voiles latinesModifier

Cette salle est dédiée aux barques historiquement dévolues au transport de marchandises sur le Léman jusqu'à l'arrivée du train en 1856.

Leur histoire est comptée au travers de divers objets de collection : des tableaux, des estampes et des gravures, mais aussi de nombreux modèles réduits. On relèvera également la présence de l'imposant gouvernail du brick Victoire, le fourneau du poste d'équipage de la barque la Reine Berthe, ainsi que divers éléments de la Vaudoise.

Espace de la Compagnie Générale de Navigation sur le lac Léman (CGN)Modifier

Cet espace représente les célèbres bateaux à vapeur CGN, classés Monuments Historiques d'importance nationale en Suisse. La machine à vapeur de l'Helvétie est y exposée, ainsi que les salons 1re classe avec leurs riches panneaux en bois. À découvrir aussi le système de répétition d'ordres (ou télégraphe) entre le capitaine et le machiniste (vous pouvez l'essayer vous-même au musée).

Histoire des sciencesModifier

Espace PiccardModifier

On peut y voir les inventions de la famille Piccard (Auguste, Jacques et Bertrand): les ballons stratosphériques, les sous-marins, l'avion solaire. De nombreuses photos, films et deux reconstructions grandeurs natures, ainsi que des modèles réduits[1].

TsunamisModifier

La dernière exposition permanente[2], à la réalisation de laquelle ont collaboré Laurent Graenicher et le géologue Pierre-Yves Frei, fait suite au documentaire de 2018 du premier, Un tsunami sur le lac Léman[3], et au livre du second, Un tsunami sur le Léman. Tauredunum 563[4].

Elle présente un des risques majeurs liés à la géologie du lac : la possibilité d'un tsunami, puisqu'une découverte scientifique récente, faisant suite aux recherches des limologues Katrina Kremer et Stéphanie Girardclos en 2010[5],[6], confirme l'existence du Tauredunum au Ve siècle et atteste qu’au moins cinq autres tsunamis, dont le plus ancien remonte à environ 3 750 ans et le dernier aurait eu lieu en 1584, ont agité le Léman à travers les siècles[7].

Espace SauvetageModifier

Cet espace retrace l'histoire passée et présente du sauvetage sur le Léman, depuis les sociétés de sauvetages locales et indépendantes, à la fondation de la Société internationale de sauvetage du Léman (SISL) qui réunit les sauveteurs du Léman, et crée une série de postes de sauvetage en vue de porter un rapide secours aux personnes et embarcations en péril.

Salle de la pêcheModifier

La reconstitution d'une cabane de pêcheur professionnel plonge le visiteur dans l'univers d'une activité typique et très ancienne sur le Léman. La salle présente l'évolution des matériaux utilisés, notamment pour les filets, les quotas et tonnages des dernières années, la préparation du poisson, ainsi que les permis de pêche attribués.

Sciences naturellesModifier

L'exposition Petite Nature, 36 questions pour décoder le lac donne les clés[style à revoir] pour comprendre le lac d'un point de vue des sciences naturelles. Le sujet même de cette exposition unique implique qu'une diversité de thèmes soient traitée : faune, flore, ressources naturelles, météorologie, géologie, chimie ou encore limnologie. Les différentes questions amènent le visiteur à voyager autour du lac (e.g. « Les rives du lac sont-elles naturelles ? »), sur le lac (e.g. « Quelle est la couleur du lac ? »), et dans le lac (e.g. « Où est passé le Rhône ? »).

Au fil de son parcours, le visiteur voyage aussi dans le temps, le lac étant présenté comme une entité dynamique qui n'a pas toujours eu le visage qu'on lui connaît aujourd'hui. L'influence des phénomènes naturels (e.g. « Qui a créé le lac ? ») associés plus tard aux impacts des activités humaines (e.g. « Le lac peut-il déborder ? ») ont énormément fait évoluer le Léman au cours du temps.

Selon le sujet, le lac est vu comme un super-organisme au fonctionnement global (e.g. « Y'a-t-il des marées dans le lac ? »), tandis que d'autres questions s'intéressent à un élément particulier du Léman, une plante, un animal, une île, (e.g. « Le cygne est-il un oiseau du Léman ? », « Qui fabrique les perles du Léman ? »).

Petite Nature interroge aussi sur les enjeux d'aujourd'hui et de demain auxquels le Léman doit/devra faire face.

Centre de documentation du LémanModifier

Créé en 1998 grâce à la Fondation Ernest Dubois, le centre de documentation réunit, conserve et valorise une riche collection encyclopédique sur le lac et la culture lémanique.

Le centre de documentation héberge plus de 3 500 ouvrages, 320 titres de revues, 800 dossiers documentaires et d’une vaste collection de sources iconographiques.

Il détient des ensembles documentaires particulièrement riches sur les thèmes de la navigation lacustre et fluviale, la construction navale, la pêche, la limnologie, la faune et flore lémanique, l’écologie et la qualité de l’eau, les sports et loisirs aquatiques, notamment les fonds F. A. Forel, A. et J. Piccard, H. Copponex, F. Graeser. A. Fragnière, et L.E. Favre.

Animations pédagogiquesModifier

"Mission Ecrevisse", "On s'jette à l'eau", "Pas si bêtes" ou encore "Créalac" figurent parmi les nombreuses animations proposées par le Musée du Léman. Ludiques, elles sensibilisent aussi les plus jeunes aux enjeux de sauvegarde du lac. En 2017, plus de 150 groupes scolaires ont participé à l'une de ces animations pédagogiques.

Expositions temporairesModifier

 
Affiche Léman Maniac
 
Affiche Plonk et Replonk
 
Affiche Dames du lac

Depuis 1989, le Musée du Léman a présenté les expositions temporaires suivantes:

  • Un tsunami sur le Léman - 3 mai 2019[2]
  • Plouf, une histoire de la baignade, 2017 - 12 janvier 2020
  • Petite Nature, 36 questions pour décoder le lac - 27 septembre 2018
  • Wanted, à la chasse sur le lac, 14 avril 2016 - 8 janvier 2017
  • Miroirs d’eau, du Léman au Biwa. Photographies d’Olivier Robert, 19 novembre 2015 - 28 février 2016
  • Lac sensible. Photographies de Sarah Carp, 2 juillet - 29 octobre 2015
  • La fabrique de la nature. Photographies de Matthieu Gafsou, 10 mars - 15 juin 2015
  • Edmond de Palézieux (1850-1924), peintre navigateur, 23 juin - 29 novembre 2014
  • Vues. Au temps de la navigation à vapeur sur le Léman (1841-1941), 28 avril 2013 - 4 mai 2014
  • La Saga des multicoques du Léman, d’Altaîr à Alinghi, mars 2011 - mars 2012
  • Léman Maniac, objets et documents de nos collection dans un appartement imaginaire, avril 2009 - décembre 2010
  • Les enfants du Lac, Art enfantin, février 2009
  • Plonk et Replonk, Mythes, légendes et sornettes, la Face cachée du Léman, avril 2008 - janvier 2009
  • Henri Copponex, Le Prince du Lac, ingénieur, architecte naval et médaillé olympique, septembre 2007 - février 2008
  • Images de la pêche, photographies de Robert Huysecom, mai - août 2007
  • Ex-voto de Anne-Emmanuelle Marpeau et Bernard Lagny, septembre 2005 - mars 2006
  • Aral, la vie après la mer, photographies de M. Giuliani, V. Robinot, ill. G. Raynard, juillet 2004
  • Rêves d’Océans, quand les marins du Léman prennent le large…, mai 2004 - septembre 2005
  • Envahisseurs ? juin 2003 - février 2004
  • Le Canot de service de la Suisse II de Jean-Philippe Mayerat, décembre 2002 - mars 2003
  • La Suisse II vue par Luc Chessex, décembre 2002 - mars 2003
  • Dames du Lac, Figures de proue du Léman, décembre 2002 - mars 2003
  • Calligraphies lémaniques, travaux de Bridget Dommen, octobre - novembre 2002
  • La famille Piccard, entre timbres et enveloppes, novembre 2001 - avril 2002
  • L’univers des bateaux en bouteille, Max Truchi, septembre 2001 - décembre 2002
  • De l’espace aux abymes, la famille Piccard entre ciel et mer, juin 2001 - octobre 2002
  • L’Hirondelle, photographies de Daniel Mazza, septembre 2000 - mars 2001
  • Epaves, mai 2000 - mars 2001
  • Le Léman, couleurs du temps, mai - septembre 2000
  • Une plume pour un crayon, mars - avril 2000
  • Affiches du Léman, octobre 1999 - mars 2000
  • Jean-Marc Fivat, Île de Peilz, perle du Léman, juin - septembre 1999
  • Robert Huysecom, Mille ans de pêche au Léman, mai - juillet 1999
  • Au fil de l’eau, photographies de Michel Roggo, mai - septembre 1999
  • L’eau, le lac, patchworks, avril - mai 1999
  • Découvrir le Léman : les sciences du lac, juin 1998 - mars 1999
  • René Rosat – Le Bateau Blanc, mai - septembre 1998
  • Descendre le Rhône, octobre 1997 - avril 1998
  • Grangettes, terre sauvage, octobre - novembre 1997
  • Léman, de plumes et d’écailles, juin - juillet 1997
  • Léman clair obscur, septembre - novembre 1996
  • …comme un poisson dans l’eau, poissons d’eau douce et aquariums, mai 1996 - août 1997
  • Écran Total, 27 artistes, 1 format, avril 1996
  • Plaisance 1892 – 1956, Régates de Vieux Bateaux, Projets lémaniques Brest 96, novembre 1995 - avril 1996
  • Jean Knechtli, avril - mai 1995
  • La barque du Léman, une invention du XVIIe siècle, juillet 1994 - octobre 1995
  • Oiseaux du Lac, mai 1993 - juillet 1994
  • Bateaux du Léman, conserver: verbe actif! décembre 1991 - octobre 1992
  • Témoins par l'image, mars - novembre 1991
  • Bateaux à vapeur, lithographies, aquarelles et dessins d'Uli Colombi, novembre 1990 - janvier 1991
  • Explorer les lacs et les mers, sous-marins d'Auguste et Jacques Piccard, juin - novembre 1990
  • Origines du Léman, novembre 1989 - mai 1990
  • La glorieuse rentrée 1689-1989, toute l'histoire des Vaudois du Piémont, juin - octobre 1989

SurfaceModifier

1 000 m² d’expositions permanentes et temporaires auxquelles s’ajoutent des locaux administratifs et techniques, ainsi qu’un abri des biens culturels et dépôt pour les collections.

VisiteursModifier

En 2017, 22 377 visiteurs ont visité le musée du Léman [réf. nécessaire], près de 700 000 depuis de 1975[réf. nécessaire][8].

ConservateursModifier

  • 1954 à 1970 : Edgar Pelichet, notaire, conservateur Château de Nyon, Musée Ariana de Genève, archéologue cantonal
  • 1980 à 1988 : Pascale Bonnard, archéologue
  • 1989 à 2013 : Carinne Bertola, sociologue, Dr en muséologie du Museum National d'Histoire Naturelle de Paris, devenue cheffe de projet pour l'extension
  • 1997 à 2006 : Jean-François Rubin, Dr en biologie de l'Université de Lausanne
  • Depuis 2014 : Lionel Gauthier, Dr en géographie de l'Université de Genève

Notes et référencesModifier

  1. « Auguste, Jacques et Bertrand Piccard. Un siècle d’innovations et de découvertes », sur Musée du Léman (consulté le 20 mai 2019).
  2. a et b « Un tsunami sur le Léman », sur Musée du Léman (consulté le 20 mai 2019).
  3. Disponible sur le site de la Radiotélévision Suisse Romande RTS PLAY (pour Suisses et frontaliers seulement). Projeté en public à Genève dans le festival « À Contre-courant festival » de 2019, entre le vendredi 23 et le dimanche 25 août.
  4. Pierre-Yves Frei et Sandra Marongiu, « Un tsunami sur le Léman », sur Presse polytechnique et universitaire romande, .
  5. « Tsunami dans le Lac Léman en l'an 563 », sur Université de Genève, .
  6. (en) Jessica Marshall, « Ancient tsunami devastated Lake Geneva shoreline », sur Nature, .
  7. « Le tsunami du lac Léman », sur France Inter, .
  8. Fondation pour le Musée du Léman

Article connexeModifier

Lien externeModifier