Ouvrir le menu principal

Musée des Hospices civils de Lyon

musée français
Musée des Hospices civils de Lyon
Vitrail représentant Ambroise Paré.JPG
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
20 000 œuvres et objets, principaux domaines concernés : médecine, chirurgie, pharmacie, beaux-arts, arts graphiques, arts décoratifs, histoire
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Hôtel-Dieu de Lyon, 1 place de l'Hôpital, Lyon 2e (jusqu'en 2014) ;
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lyon
voir sur la carte de Lyon
Red pog.svg

Le Musée des Hospices civils de Lyon est un musée d'institution : les Hospices civils de Lyon, CHU de Lyon. Ouvert en 1935[1] au sein de l'Hôtel-Dieu de Lyon, il a fermé ses portes aux publics en décembre 2010.

HistoireModifier

À la suite de la destruction de l'hôpital de la charité, trois salles classées « monuments historiques » doivent être conservées (l'apothicairerie, les salles d'archives et du conseil)[2]. C'est dans cet objectif de conservation et de valorisation des dons et legs reçus par les HCL qu'Emile Delore, membre du conseil d'administration, créé le Musée des Hospices Civils de Lyon en 1935. Installé dans l'un des rangs de l'hôpital du XVIIe siècle, il fut agrandi avec l'ouverture en 1976 d'une nouvelle salle consacrée à la médecine.

CollectionsModifier

Le musée comporte des collections liées à la santé (médecine, chirurgie, pharmacie, hygiène...), aux arts et à l'histoire.

RéférencesModifier

  1. Jacqueline Roubert, Le musée des hospices civils de Lyon, in Gérard Tilles et Daniel Wallach (dir.), Les musées de médecine. Histoire, patrimoine et grandes figures de la médecine en France, Éditions Privat, Toulouse, 1999, 164 p., pp. 56-62 (ISBN 2-7089-9158-2) ; p. 56
  2. Patrimoines et santé en rhône-alpes, Lyon, EMCC, 2007 p. (ISBN 978-2-908291-88-9, OCLC 422138460), p. Musée des Hospices Civils de Lyon, p. 93

AnnexesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier