Mrkonjić Grad

ville de Bosnie-Herzégovine

Mrkonjić Grad
Мркоњић Град
Blason de Mrkonjić Grad
Héraldique
Mrkonjić Grad
Vue générale de Mrkonjić Grad
Administration
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la République serbe de Bosnie République serbe de Bosnie
Municipalité Mrkonjić Grad
Code postal 70 260
Démographie
Population 7 915 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 44° 24′ 57″ nord, 17° 05′ 10″ est
Altitude 572 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine
Voir sur la carte administrative de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Mrkonjić Grad
Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine
Voir sur la carte topographique de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Mrkonjić Grad
Municipalité de Mrkonjić Grad
Administration
Maire
Mandat
Divna Aničić (SNSD)
2012-2016
Démographie
Population 18 136 hab. (2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Superficie 68 400 ha = 684 km2
Liens
Site web Site officiel

Mrkonjić Grad (en serbe cyrillique : Мркоњић Град) est une ville et une municipalité de Bosnie-Herzégovine située dans la République serbe de Bosnie. Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, la ville intra muros compte 7 915 habitants et la municipalité 18 136[1].

GéographieModifier

La ville de Mrkonjić Grad est située dans la vallée de la Crna rijeka, dans la région de Banja Luka, en République serbe de Bosnie. Le territoire de la municipalité est une zone montagneuse. Le mont Manjača, au nord, culmine à 1 236 m), la Gola planina, à l'est, à 1 001 m, le mont Lisina, au sud, à 1 467 m et le Dimitor, à l'ouest, à 1 483 m. Toutes ces montagnes sont densément boisées et peu peuplées.

 
Le mont Dimitor

Au sud de la municipalité, sur les pentes du mont Podovi, se trouvent les sources des rivières Pliva et Sana ; ces deux rivières sont respectivement des affluents du Vrbas et de l'Una.

 
Le lac de Bočac sur la rivière Vrbas

La municipalité de Mrkonjić Grad est entourée par le territoire de la Ville Banja Luka au nord et par les municipalités de Kneževo au nord-est, Jezero et Šipovo à l'est, Glamoč au sud et Ribnik à l'ouest. Toutes ces municipalités sont situées dans la République serbe de Bosnie, à l'exception de Glamoč qui est rattachée à la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (canton 10).

ClimatModifier

Mrkonjić Grad jouit d'un climat continental tempéré, avec des variations en fonction de l'altitude. La température moyenne annuelle y est de 8,7 °C. Le mois le plus froid est janvier, avec une moyenne de −3 °C, et le mois le plus chaud est juillet, avec une moyenne de 18 °C. La moyenne annuelle des précipitations est de 1 058 mm.

HistoireModifier

Au cours de l’histoire, la ville a changé plusieurs fois de nom : Leusaba, Gornje Kloke, Novo Jajce (Jenidži Jajce), Varcar, Varcarev Vakuf, puis Varcar Vakuf et finalement Mrkonjić Grad. Ce dernier changement eut lieu en 1924, en mémoire du « vieux roi » Pierre Ier de Serbie et de son nom de guerre « Petar Mrkonjić » pendant la révolte de 1875-1878.

La ville est également connue comme étant le lieu de réunion du premier conseil antifasciste de libération de la Yougoslavie, le . C'est à ce moment que la Bosnie-Herzégovine fut déclarée république des Serbes, Croates et Bosniaques (Musulmans (nationalité).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses exactions eurent lieu contre la population musulmane, qui l’obligèrent à s’exiler. Elle revint à la fin de la guerre.

Guerre de Bosnie-HerzégovineModifier

Pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, la ville était sous le contrôle des Serbes qui détruisirent le plus ancien symbole de la ville, la mosquée de Krzlar-aga, édifiée en 1593, mais aussi les églises catholiques de Mrkonjić et Liskovica[réf. nécessaire].

Du 2 au , les environs de la ville furent l’objet d’un événement appelé l'Incident de Mrkonjić Grad. Un avion de chasse américain F-16 en mission fut abattu par un missile sol-air de l'armée serbe de Bosnie. Le pilote américain, Scot O’Grady, réussit à s’éjecter et se cacha pendant 6 jours dans les forêts des alentours. Il fut récupéré le , par une unité de marines américains[2],[3].

Le , lors de l’opération action sud (Operacija Južni potez) la ville fut prise par l'armée croate. Cette victoire fut marquée par la mort d'Andrija Matijaš, commandant de la 4e brigade de l’armée croate. Un charnier fut découvert où des centaines de Serbes furent exécutés à la fin de la guerre[4],[5]. Depuis 1995, date de la fin de la guerre en Bosnie-Herzégovine, peu de réfugiés bosniaques et croates sont revenus. À la suite des accords de Dayton, la ville fut rétrocédée le à la République serbe de Bosnie.

LocalitésModifier

 
Localisation de la municipalité de Mrkonjić Grad en Bosnie-Herzégovine

La municipalité de Mrkonjić Grad compte 38 localités :

DémographieModifier

Ville intra murosModifier

Évolution historique de la population dans la ville intra murosModifier

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2013
2 249-2 7704 0896 602[6]8 422[7]7 915[1]
Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités dans la ville intra muros (1991)Modifier

Nationalité Nombre %
Serbes 5 945 70,58
Musulmans 1 450 17,21
Yougoslaves 470 5,58
Croates 454 4,20
Inconnus/Autres 203 2,41[6]

MunicipalitéModifier

Évolution historique de la population dans la municipalitéModifier

Évolution démographique
1971 1981 1991 2013
30 15929 68427 39518 136

Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (1991)Modifier

En 1991, sur un total de 27 395 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[8] :

Nationalité Nombre %
Serbes 21 057 76,86
Musulmans 3 272 11,94
Croates 2 139 7,80
Yougoslaves 593 2,16
Inconnus/Autres 334 1,21

ReligionsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

PolitiqueModifier

À la suite des élections locales de 2012, les 25 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[9] :

 
Le siège de la municipalité de Mrkonjić Grad
Parti Sièges
Alliance des sociaux démocrates indépendants (SNSD) 12
Parti démocratique serbe (SDS) 4
Alliance démocratique nationale (DNS) 3
Parti radical serbe de la République serbe de Bosnie (SRS RS) 2
Parti du progrès démocratique (PDP) 2
Parti socialiste (SP) 2

Divna Aničić, membre de l'Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD), a été élue maire de la municipalité[10].

ArchitectureModifier

CultureModifier

SportModifier

 
La salle de sport de Mrkonjić Grad

ÉducationModifier

ÉconomieModifier

TourismeModifier

MonumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

NatureModifier

À 4 km de Mrkonjić Grad se trouvent le lac et la station touristique de Balkana.

 
Le lac de Balkana

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (sr + en) « Census of population - Preliminary results » [PDF], sur http://www2.rzs.rs.ba, Institut de statistiques de la République serbe de Bosnie (consulté le )
  2. Capt. Scott O' Grady escapes from Bosnia-Herzegovina
  3. Time
  4. Politika
  5. Serbs unearth 181 bodies in mass grave
  6. a et b (bs + hr + sr) « Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités », Bulletin statistique, Sarajevo, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, no 234,‎ .
  7. (sr) « Population 1991 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le )
  8. (bs + hr + sr) « Recensement par communautés locales (1991) » [PDF], sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistiques (consulté le )
  9. (sr) « Odbornici Skupštine opštine », sur http://www.mrkonjic-grad.rs, Site de la municipalité de Mrkonjić Grad (consulté le )
  10. (sr) « Načelnik », sur http://www.mrkonjic-grad.rs, Site de la municipalité de Mrkonjić Grad (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier