Moxie (voilier)

trimaran de compétition

Moxie
Image illustrative de l’article Moxie (voilier)
Moxie
Type trimaran
Fonction course au large, régate
Histoire
Architecte Dick Newick
Lancement 1980
Équipage
Équipage solitaire
Caractéristiques techniques
Longueur 15,25 m (50 pieds)
Maître-bau 9,85 m
Tirant d'eau 1,40 / 2,55 m
Déplacement 4,5 t
Voilure 110 / 165 m²

Moxie (anglais pour « courage ») est un trimaran de compétition, vainqueur de la Transat anglaise 1980 ou OSTAR[1] ; il navigue toujours aujourd'hui, basé à Quiberon.

HistoireModifier

Moxie est conçu par Dick Newick et construit par Walter Greene. À son bord, Phil Weld gagne la Transat anglaise 1980, Ostar à l’époque en établissant un nouveau record de l’épreuve en 17 jours 23 heures et 12 minutes.

Après sa victoire, le bateau a été donné à l’Académie navale pour la formation des officiers, mais le bateau est mal utilisé. James Rubenstein est son conservateur suivant.

Walter Greene en assure l’entretien jusqu’en , date à laquelle Moxie est revendu à Craig Alexander. Ce dernier retraverse l’Atlantique dessus et rejoindra les côtes méditerranéennes, où il cède le trimaran en .


En , Moxie est déjà depuis 2 ans au sec, délaissé. Peu entretenu depuis 13 ans et menacé de saisie, Un père et son fils décident alors de sauver Moxie et le convoient jusqu'en Baie de Quiberon, en Bretagne, où il va recevoir les soins et l'attention qu'il mérite.

Un programme de rénovation est lancé. À terme, l'équipe veut continuer à participer à des régates en classe Multi2000 et proposer des croisières à la journée pour les particuliers et entreprises.

Thomas Lurton, navigateur professionnel, ambitionne de participer à la route du Rhum 2022 à bord de Moxie.

Notes et référencesModifier

  1. OSTAR pour Observer Single-handed Trans-Atlantic Race.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier