Mouvement pour l'alternance démocratique, Groupe des 15

parti politique bissau-guinéen

Mouvement pour l'alternance
démocratique, Groupe des 15
(pt) Movimento para Alternância,
Grupo dos 15
Présentation
Président Braima Camará
Fondation
Scission de Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert
Siège Avenue de l'unité africaine, Bissau[1]
Vice-président Aristides Ocante da Silva
Positionnement Centre gauche[2]
Idéologie Social-démocratie
Populisme de gauche
anti-corruption[2]
Couleurs Vert
Site web mademg15.org
Représentation
Députés
0  /  102

Le Mouvement pour l'alternance démocratique, Groupe des 15 (en portugais : Movimento para Alternância, Grupo dos 15 abrégé Madem G15) est un parti politique de Guinée-Bissau fondé en par d'anciens membres du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC). Le nom de « Groupe des 15 » provient des quinze membres ayant fait défection du PAIGC[3].

Bureau du parti à Bafatá.

Lors de sa première participation électorale, pour les élections législatives de 2019, le parti remporte 27 sièges sur 102 à l'Assemblée nationale populaire[4]. Le , Umaro Sissoco Embaló, membre du Madem-G15, devient président de la République à la suite de l'élection contestée de 2019[5].

Résultats électorauxModifier

Élections présidentiellesModifier

Année Candidat 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Rang
2019 Umaro Sissoco Embaló 153 530 27,65 2e 293 359 53,55 1er

Élections législativesModifier

Année Voix % Rang Sièges
2019 126 935 21,07 3e
27  /  102

Notes et référencesModifier

  1. (pt) « morada », sur mademg15.org (consulté le )
  2. a et b (en) Africa Elects, « Guinea-Bissau », sur africaelects (consulté le )
  3. Harouna Fall, « Bissau : Madem-G15 lance la bataille pour la conquête du Pouvoir », sur igfm.sn, (consulté le )
  4. (en) Fondation internationale pour les systèmes électoraux, « Election for Bissau-Guinean People's National Assembly », sur electionguide.org (consulté le )
  5. (en) Rédaction, « Umaro Sissoco Embalo swears himself in as Guinea-Bissau president », sur businesslive.co, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier