Ouvrir le menu principal

Moulin de la Blies - Musée des techniques faïencières

musée en France
Moulin de la Blies
Musée des techniques faïencières
Moulin de la Blies recadré.jpg
Le moulin de la Blies à Sarreguemines.
Informations générales
Type
Musée municipal
Ouverture
1998
Site web
Collections
Collections
Céramique française 1970–2000 (Donation France et Wolfgang Kermer)
Époque
XIXe/XXe siècle
Localisation
Pays
Commune
Adresse
125, avenue de la Blies
Coordonnées
Localisation sur la carte de Moselle
voir sur la carte de Moselle
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le Moulin de la Blies - Musée des techniques faïencières, situé à Sarreguemines en Moselle, est un ancien moulin à cailloutage construit en 1841 sur la Blies, un affluent de la Sarre.

Il servait à la préparation des pâtes utilisées dans la fabrication des faïences de Sarreguemines. Il accueille depuis 1998 le musée des Techniques Faïencières.

Sommaire

HistoireModifier

Le Moulin de la Blies est édifié en 1841 par Alexandre de Geiger. En fonction de 1841 à 1969. Racheté par la ville en 1990, il devient le musée des Techniques Faïencières en 1998 et ouvre ses jardins au public en 2009[1].

Le Moulin de la Blies représente la Lorraine dans l’émission de Stéphane Bern, Le monument préféré des Français sur France 2 pour la saison 2015[2]. Il termine 9e de ce classement.

Céramique française 1970–2000 (Donation France et Wolfgang Kermer)Modifier

En 2018, France et Wolfgang Kermer, couple franco-allemand, ont fait donation à la Ville de Sarreguemines de leur collection privée « Céramique française 1970–2000 », exposée au Moulin de la Blies[3]. La donation présente des œuvres de près d'une centaine de céramistes réputés, tels Jean-Paul Azaïs, Pierre Baey, Pierre Bayle, René Ben-Lisa, Jean Biagini, Claire Bogino, Alain Bresson, Jacques Buchholtz, Claude Champy, Loul Combres, Daphné Corregan, Martine Damas, Claire Debril, Bernard Dejonghe, Robert Deblander, Eva Eisenloeffel, Istvan Erdödi, Christine Fabre, Jean-François Fouilhoux, Annie Fourmanoir, Michel Gardelle, Jean-Nicolas Gérard, Alain Girel, Jean Girel, Elisabeth Joulia, Anne Kjærsgaard, Gérard Lachens, Agathe Larpent, Jean et Jacqueline Lerat, Jean Linard, David Miller, Daniel de Montmollin, Setsuko Nagasawa, Brigitte Pénicaud, Nili Pincas, Gilbert Portanier, Marianne Requena, André Rozay, Paul Salmona, Catherine Vanier, Claude Varlan, Antoine de Vinck, Jean-Pierre Viot, Camille Virot[4]. Rassemblée pendant presque quarante ans, la collection « dresse », ainsi la Revue de la Céramique et du Verre, « un panorama inédit et personnel de la céramique en France entre 1970 et 2000 »[5].

A l'occasion des 20 ans du Moulin de la Blies les 6 et 7 octobre 2018, France et Wolfgang Kermer ont offert un objet sculptural réalisé sur les lieux par Gilles Greff, céramiste médiateur aux Musées de Sarreguemines.

Notes et référencesModifier

  1. Armêl Balogog, « Le Moulin de la Blies sera-t-il élu le monument préféré des Français ? », francebleu.fr, 5 août 2015.
  2. Jean-Marc Barenghi , « Votez pour votre monument préféré», Le Figaro TV, 11 juillet 2015.
  3. Klaus Kadel-Magin, Keramik-Kunst in ihrer Hochburg: France und Wolfgang Kermer schenken dem Museum von Sarreguemines ihre Sammlung, Die Rheinpfalz, Nr. 99, 28. April 2018
  4. Céramique française 1970–2000: Donation France et Wolfgang Kermer. (Textes: Céleste Lett / France Kermer / Wolfgang Kermer (Bibliographie sélective)) Sarreguemines, Edition Musées de Sarreguemines, 2018, (ISBN 978-2-91375-924-4)
  5. A.[nne]-C.[laire] M.[effre], « Céramique française (1970-2000) : Donation France et Wolfgang Kermer », La Revue de la Céramique et du Verre, no 223,‎ , p. 71 (ISSN 0294-202X)

Voir aussiModifier