Motosacoche

entreprise de construction de motocycles à Genève

Motosacoche est un fabricant suisse de motocyclettes et génératrice 12 V / 24 V fondé en 1899 par Henri et Armand Dufaux, à Genève. L'entreprise fabrique des motos jusqu'en 1956 puis se concentre sur les moteurs stationnaires et industriels. Elle emploie jusqu'à 1 200 personnes, au plus fort de la production, à la fin des années 1920.

Motosacoche
logo de Motosacoche
illustration de Motosacoche
L'usine Motosacoche à Genève en 1917

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Henri Dufaux et Armand DufauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme de droit suisse[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Construction de véhicules automobiles, de remorques et semi-remorquesVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Moto et Génératrice (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.motosacoche.swissVoir et modifier les données sur Wikidata

En 1984, Motosacoche est absorbée par Jean Gallay. Son siège, situé aux Acacias à Carouge, a été rasé. À la place s'élève désormais la Banque Pictet.

Histoire

modifier

Henri Dufaux et Armand Dufaux sont deux frères passionnés par la mécanique et les véhicules motorisés, petits-fils de Henri Rochefort. L’aîné, Henri, est diplômé de l’école des beaux-arts de Genève. Il devient, comme son père, artiste peintre. Le cadet, Armand, est un génie de la mécanique. Il fait ses classes à l’école Latour, rue Pécolat à Genève, puis au collège et étudie ensuite la mécanique.

En 1899, alors qu’ils n’ont que 19 et 15 ans, ils conçoivent, dans la maison familiale de la rue de Lausanne à Genève un moteur à 4 temps de 215 cm3 adaptable sur n’importe quel vélo[2]. Ce groupe propulseur amovible se montait avec son réservoir, sa batterie d’accumulateurs et ses commandes dans un cadre en tubes d’acier, ce qui permettait d’atténuer les vibrations. L'ensemble pouvait être recouvert par deux flasques en tôle et le tout se fixait sur le cadre de n’importe quel vélo au moyen de brides, d’où le nom Motosacoche. Les deux-roues pouvaient ainsi atteindre la vitesse de 35 à 40 km/h.

 
Action de Motosacoche SA, émise en 1905

Le , les cousins des frères Dufaux, Charles et Frédéric Dufaux, remportent la course entre Trélex et Saint-Cergue. Victoire en 21' 20", et une vitesse moyenne de plus de 27 km/h, un exploit pour l’époque.

En 1903, Armand Dufaux et François Cuillery remportent les 1 000 km de Paris organisés par le Motocycle Club de France.

Le , les frères Dufaux s’illustrent en gravissant la route non goudronnée du Salève, mont qui surplombe Genève, avec deux bicyclettes équipées de leur fameux moteur. Un exploit abondamment relayé par la presse qui va faire exploser les commandes. L'entreprise emploie quelque 300 personnes en 1905.

Henri et Armand Dufaux réinvestissent l'argent généré par La Motosacoche dans l'aviation. Le , Armand Dufaux traverse le Léman entre Noville et la Gabiule à bord d'un avion Dufaux-4 conçu avec son frère. Il empoche le prix Perrot-Duval doté de la somme de 5 000 CHF.

Les deux génies sont progressivement écartés de Motosacoche et, en 1909, la société H & A Dufaux et Cie est liquidée. L'entreprise est désormais dirigée par des investisseurs.

La production de motos va s'arrêter en 1956, après l'échec commercial de la Motosacoche à moteur Opti. L'entreprise se focalise alors sur la production de moteurs industriels, puis se diversifie dans la plasturgie, avant d'être rachetée par un de ses partenaires historiques, Jean Gallay à Genève.

Sport motocycliste

modifier
 
Motosacoche 2 C 10 Sport 500 cm3 1925

Motosacoche invente le sport motocycliste en organisant et en participant à de nombreuses compétitions : La Donzelle, La Nyon - Saint-Cergue, le circuit de l'Eure, le Grand Prix des Motocyclettes de France de 1913, les Six Jours Internationaux, le Paris-Nice, le Bol d'or, Le Grand Prix moto de Suisse, le Grand Prix d'Europe de 1928 à Genève, etc.

Ses champions, Charles Lavanchy, Tony Zind, Francisco Attilio Franconi, Édouard Gex, Augusto Rossi, Paul Torelli (Oilter), Walter L. Handley, Bert Le Vack, Robert Ischi et bien d'autres, établissent de nombreux records du monde et gagnent des dizaines de compétitions dans toute l'Europe.

Renaissance

modifier

La marque Motosacoche a été déposée par MAJ Holding SARL. L'entreprise Motosacoche S.A. a été relancée au printemps 2020 à Genève par l'entrepreneur suisse Paul Merz. Un prototype de vélo électrique a été présenté le 29 septembre 2021. Une pré-série de 100 vélos fabriqué en Suisse sera livrée en août 2022[source secondaire nécessaire].

Un livre, Motosacoche, la légendaire moto suisse, écrit par la journaliste Sandra Ansanay-Alex, a également été publié en .

Galerie

modifier

Notes et références

modifier
  1. Pressearchiv 20. Jahrhundert, (organisation), [lire en ligne] 
  2. « Henri et Armand Dufaux : Les débuts », sur ailesahs.com, (consulté le ).

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

modifier
  • Sandra Ansanay-Alex, Motosacoche, la légendaire moto suisse, .
  • Fred Rakelmann, « La disparition d’un pionnier », Trio, no 64,
  • « Henri et Armand, génies de la mécanique », Le Dauphiné libéré, .
  • Henri et Armand Dufaux : créateurs complémentaires tant géniaux que modestes http://www.pionnair-ge.com/

Liens externes

modifier