Mont Jackson

Montagne de l'Antarctique

Mont Jackson
Vue du sommet depuis le sud-est.
Vue du sommet depuis le sud-est.
Géographie
Altitude 3 184 m
Massif Antarctandes
Coordonnées 71° 23′ sud, 63° 22′ ouest
Administration
Pays Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Revendications territoriales Territoire chilien de l'Antarctique, Territoire antarctique britannique, Antarctique argentine
Ascension
Première par Cunningham, Gardner, Smith et Todd du British Antarctic Survey
Géolocalisation sur la carte : péninsule Antarctique
(Voir situation sur carte : péninsule Antarctique)
Mont Jackson
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
(Voir situation sur carte : Antarctique)
Mont Jackson

Le mont Jackson, ou mont Andrew Jackson, anciennement mont Ernest Gruening, est une montagne qui domine la partie australe de la péninsule Antarctique, la terre de Palmer. Il fait partie des revendications territoriales britanniques, argentines et chiliennes sur l'Antarctique.

Avec 3 184 mètres, il était considéré, jusqu'en 2017, comme la plus haute montagne de la péninsule antarctique avant que la véritable altitude du mont Hope (3 239 mètres, dans le chaînon Eternity (en), ne soit mesurée.

Il a été nommé ainsi en l'honneur d'Ernest Gruening, gouverneur de l'Alaska, puis d'Andrew Jackson, le septième président des États-Unis.

GéographieModifier

Le mont Jackson et les montagnes Welch délimitent la côte Black centrale, qui est découpée par de nombreuses criques et délimitée à l'ouest par le plateau Dyer (en) situé au centre de la terre de Palmer. Les deux reliefs s'élèvent au-dessus de la banquise avec des hauteurs d'environ 1 200 à 1 500 mètres vers l'est. Ils sont reliés par des zones de cascade de glace formant un plateau avec des pentes enneigées abruptes. Le mont Jackson s'élève sur son flanc sud-est, affichant un sommet en clocher, tandis que le flanc nord est occupé par un vaste cirque. Les moraines supra-glaciaires du côté est de la montagne mesurent entre 1 et 5 kilomètres de longueur.