Monsieur... Rien !

Monsieur… Rien !
Image illustrative de l’article Monsieur... Rien !

Auteur Louis Boussenard
Pays Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Merveilleux scientifique
Éditeur Éditions du Journal des voyages
Collection La Vie d'aventures no 5
Lieu de parution Paris
Date de parution 1907
Illustrateur Georges Conrad

Monsieur… Rien ! Aventures extraordinaires d'un homme invisible est un roman affilié à la littérature merveilleuse-scientifique de l'écrivain français Louis Boussenard. Ce roman, publié en 1907 par le Journal des voyages, aborde le thème en vogue au début du XXe siècle de l'homme invisible.

IntrigueModifier

Après avoir mis au point un procédé chimique permettant de devenir invisible, le professeur Lobanof teste sa formule sur Yégor, l'un de ses étudiants. Cependant, celui-ci est en réalité un anarchiste qui profite de son invisibilité pour assassiner quelques dignitaires russes et faire chanter son professeur pour obtenir la main de sa fille.

Autour de l'œuvreModifier

Pour constituer l'intrigue de Monsieur… Rien !, Louis Boussenard s'inspire du roman L'Homme invisible de H. G. Wells[1]. Cette réutilisation du thème de « l'homme invisible » n'est pas originale, puisque le roman de l'écrivain britannique a inspiré de nombreux romanciers français dans le premier quart du XXe siècle, parmi lesquels Jules Verne et Le Secret de Wilhelm Storitz (1910), Paul d'Ivoi et Les Dompteurs de l'or (1912), Jean de la Hire Joe Rollon, l'autre homme invisible (1919) ou encore Maurice Renard et L'Homme qui voulait être invisible (1923)[2].

Louis Boussenard a connu une désaffection du public après la guerre, si bien que son roman ne fut réédité que quatre-vingt-quatre ans plus tard par les éditions Recto-Verso. Néanmoins, toute son œuvre fut traduite et éditée en Russie dans les années 1990[3], dont Monsieur… Rien ! en 1997[4].

Jacques Prévert cite ce roman populaire dans le texte « Enfance » publié en 1959 dans l'hebdomadaire Elle : « Il y avait aussi « La Vie d'aventures », une collection merveilleuse : l'un des fascicules s’appelait Monsieur Rien. C'était l'histoire d'un homme invisible qui voulait tuer l'empereur de Russie[5]. »

Publication françaiseModifier

  • Journal des voyages, coll. « La Vie d'aventures » no 5, 1907 (ill. Georges Conrad).
  • Éditions Recto-Verso, coll. « Ides et Autres » no 27, 1991, sous le titre raccourci Monsieur... Rien !

RéférencesModifier

  1. Costes et Altairac 2018, p. 336.
  2. Jacques Van Herp, Panorama de la science-fiction : Les thèmes, les genres, les écoles, les problèmes, Verviers, Éditions Gérard & C°, coll. « Marabout Université » (no 270), , p. 188.
  3. Roger Musnik, « Romanciers populaires du XIXe : Louis Boussenard (1847-1910) », sur Le blog de Gallica, .
  4. (en) « Title: Monsieur... Rien ! », sur The Internet Speculative Fiction Database (consulté le )
  5. Daniel Compère, « Prévert, lecteur de romans populaires », dans Carole Aurouet, Daniel Compère, Danièle Gasiglia-Laster et Arnaud Laster (dir.), Jacques Prévert, « Frontières effacées » : actes des Journées internationales Jacques Prévert, 11-12- à l'Université Paris III-Sorbonne nouvelle, Lausanne, Éditions L'Âge d'Homme, coll. « Bibliothèque Mélusine », , 215 p. (ISBN 2-8251-1862-1), p. 73.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier