Ouvrir le menu principal

Monpti

film sorti en 1957
Monpti
Titre original Monpti (Eine Pariser Geschichte)
Réalisation Helmut Käutner
Scénario Helmut Käutner, Willibald Eser et Gábor von Vaszary d'après son roman Monpti (1934)
Acteurs principaux

Romy Schneider (Anne-Claire)
Horst Buchholz (Monpti)

Sociétés de production NDF (Neue deutsche Filmgesellschaft)
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Comédie dramatique
Durée 96 min
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Monpti est un film allemand réalisé par Helmut Käutner, sorti en 1957.

SynopsisModifier

À Paris, Lui est un jeune Hongrois naïf qui porte des chaussettes rouges, a peur des omelettes flambées et pêche à la ligne la culotte (verte) de sa voisine du dessous. Il est dessinateur et tire le diable par la queue depuis deux ans dans sa chambre de l'hôtel Riviera rue des Bernardins. Lui et Elle, une jolie jeune fille blonde, se croisent plusieurs fois dans les rues, mais ne se reconnaîtront qu'un beau jour de printemps sur un banc du jardin du Luxembourg. Elle dit s'appeler Anne-Claire, avoir 20 ans et être une fille de famille très riche, ce qui explique sa présence sur ce banc, car elle n'a pas besoin de travailler. Lui en tombe immédiatement amoureux et n'a qu'une envie : la revoir. Mais Anne-Claire est une menteuse qui joue les coquettes : elle a en fait 17 ans et le laisse dans l'expectative quant à savoir si elle reviendra ou non le lendemain au Luxembourg. Tandis que Lui revient le lendemain à la même heure, Anne-Claire ne réapparaîtra que le surlendemain. Elle semble alors très éprise de Lui qu'elle appelle « Mon p'tit ». Comme tous les amoureux, ils vivent d'amour et d'eau fraîche jusqu'à ce que Monpti découvre qu'Anne-Claire n'a fait que lui mentir : c'est une pauvre petite cousette qui demeure comme lui dans une misérable chambre d'hôtel du Quartier latin. Lorsqu'il la quitte après l'avoir giflée, Anne-Claire, en courant derrière lui, est renversée par une voiture. Elle ne survivra pas à ses graves blessures et Monpti saura ce que c'est que de perdre son grand amour, aussi affabulateur fût-il...

Thème et contexteModifier

Le film n'est pas une bluette romantique. C'est l'illustration d'une histoire amour comme on en rêve, mais qui finit mal. Le contrepoint réaliste aux amours drôles et lyriques de Monpti et d'Anne-Claire est représenté par le riche couple cynique et oisif que forment Nadine et son gigolo. Nadine sera d'ailleurs l'instrument tragique du Destin en renversant avec sa voiture la romantique Anne-Claire. L'épilogue du film est sans ambiguïté : « Tout sur terre est lyrique dans sa représentation idéale, tragique dans son destin, et comique dans sa réalité. »[1]

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Citation empruntée à George Santayana.
  2. Monpti (Une histoire parisienne).