Salafisme moderniste

liste d'un projet Wikimedia
(Redirigé depuis Modernisme islamique)

Le salafisme moderniste est un mouvement de réforme qui s'est développé au XIXe siècle en Égypte sous l'influence d'al-Afghani et Mohamed Abduh, qui l'appelèrent la « salafiya » (à ne pas confondre avec le « salafisme contemporain », qui est né dans les années 1920).

TerminologieModifier

Le mouvement salafiste[1] aurait été baptisé comme tel, dans les années 1920, par des orientalistes français, Louis Massignon et Henri Laoust, ce dernier ayant popularisé le néologisme par un article publié en 1932[2], sans que les chercheurs aient nécessairement revendiqué ce nom[3]. Cette thèse reste cependant discutée[4],[5].

Le mouvement salafiste était un mouvement d'inspiration libérale, né vers la fin du XIXe siècle[6] en Égypte[6], lequel est aujourd'hui qualifié de « salafisme moderniste »[3] (les intellectuels arabes parlent aussi de salafisme des lumières, de renouvellement ou rationaliste[7]).

HistoireModifier

Les historiens et le monde académique en général situent l’apparition du terme salafiste à la fin du XIXe siècle, pour désigner un mouvement apparu en Égypte, en réaction à la domination intellectuelle et politique de l'Europe sur le monde musulman[6]. Les leaders initiaux de ce mouvement, Djemâl ad-Dîn al-Afghâni, et plus particulièrement ses disciples, Mohamed Abduh[8] et Mohammed Rachid Rida[6],[9], critiquent la stagnation de la pensée islamique et la sécularisation des élites musulmanes, et plaident pour une réinterprétation des textes fondateurs de l'islam, le Coran et la Sunna, en accord avec les principes de rationalité scientifique et de gouvernance libérale[6]. Ce mouvement a été baptisé « salafisme » dans les années 1920 par des orientalistes français, Louis Massignon et Henri Laoust, sans que les intéressés aient nécessairement revendiqué ce nom[3]. Cette tendance initiale est aujourd'hui qualifiée de « salafisme moderniste »[3].

Ses adeptes acceptent par ailleurs le califat ottoman[10]. Ils sont cependant des acharistes rationnalistes[11] voire des néo-mutazilites[12].

Le salafisme moderniste a parfois été présenté comme l'ancêtre du salafisme contemporain[13].

Rashid Rida s'est ensuite rapproché du wahhabisme, autre courant du salafisme[14],[15].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Roel Meijer (dir.), Global Salafism : Islam's new religious movement, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-023568-0, lire en ligne) ; (en) The Oxford Dictionary of Islam, Oxford University Press, , 359 p. (ISBN 978-0-19-512559-7, lire en ligne), p. 275
  2. Henri Laoust, « le réformisme orthodoxe des « Salafiyya » et les caractères généraux de son orientation actuelle », Revue des études islamiques, vol. 6,‎ , p. 175–224
  3. a b c et d (en) Henri Lauzière, « The construction of salafiyya: Reconsidering Salafism from the perspective of conceptual history », International Journal of Middle East Studies, 3e série, vol. 42,‎ , p. 369-289 (DOI DOI: 10.1017/S0020743810000401)
  4. (en) Frank Griffel, « What Do We Mean By “Salafī”? Connecting Muḥammad ʿAbduh with Egypt’s Nūr Party in Islam’s Contemporary Intellectual History », Die Welt des Islams, vol. 55, no 2,‎ , p. 186-220 (ISSN 0043-2539, lire en ligne)
  5. (en) Henri Lauzière, « Rejoinder: What We Mean Versus What They Meant by “Salafi”: A Reply to Frank Griffel », Die Welt des Islams, vol. 56, no 1,‎ , p. 89-96 (ISSN 0043-2539, lire en ligne)
  6. a b c d et e (en) Saba Mahmood, Politics of Piety : The Islamic Revival and the Feminist Subject, Princeton University Press, , 233 p. (ISBN 978-0-691-14980-6, lire en ligne), p. 61
  7. (en) Henri Lauzière, The Making of Salafism : Islamic Reform in the Twentieth Century, New York, Columbia University Press, , 328 p. (ISBN 978-0-231-17550-0), chap. 6, p. 199-230
  8. (en) Eugene Rogan, The Arabs : A History, New York, Basic Books, , 628 p. (ISBN 978-0-465-02504-6), p. 140
  9. (en) Quintan Wiktorowicz, « Anatomy of the Salafi Movement », Studies in Conflict & Terrorism, Taylor & Francis Group, LLC, vol. 29,‎ , p. 207–239 (ISSN 1057-610X, lire en ligne)
  10. Pierre Vermeren, « Chapitre XV. La naissance du salafisme : Anglais et Français face à la diffusion du panislamisme en Égypte et au Levant », sur Cairn.info (consulté le 18 mars 2020).
  11. Anatomy of the Salafi Movement « https://web.archive.org/web/20160803194142/http://archives.cerium.ca/IMG/pdf/WIKTOROWICZ_2006_Anatomy_of_the_Salafi_Movement.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), By Quintan Wiktorowicz, Washington, DC, p. 212
  12. (en) « Muhammad Abduh - Arab Philososphers », sur www.arabphilosophers.com (consulté le 20 mars 2020).
  13. « Compte rendu de la revue Moyen-Orient, dossier « Salafisme, un islam mondialisé ? », janvier-mars 2017 - Les clés du Moyen-Orient », sur www.lesclesdumoyenorient.com (consulté le 18 mars 2020).
  14. « I am a salafi », sur library.fes.de (consulté le 18 mars 2020).
  15. Jean-Paul Richier, « Que désigne le terme « salafisme » ? », sur Club de Mediapart, (consulté le 18 mars 2020).