Modernisme brésilien

courant artistique brésilien

Le modernisme brésilien est un courant artistique brésilien, né dans les années 1920, qui rompt avec l'art académique et traditionnel des élites brésiliennes qui a dominé le XIXe siècle. Il s'inspire des mouvements artistiques avant-gardistes européens qui se sont développés antérieurement à la Première Guerre mondiale, tels le cubisme ou le futurisme, en y intégrant des éléments propres à la culture et à l'histoire brésiliennes.

Carlos Drummond de Andrade, auteur moderniste brésilien.

L'émergence de ce mouvement est notamment marquée par l'organisation,en 1922 à São Paulo, de la semaine d'art moderne[1].

La peinture Abaporu de Tarsila do Amaral est souvent reconnue comme le symbole de ce mouvement artistique[2]. L'une des pionnière de ce mouvement est l'artiste Anita Malfatti.

Notes et référencesModifier

  1. « Le Modernisme au Brésil », Site de l'Instituto Itaú Cultural, 6 octobre 2009.
  2. (pt-BR) « 'Abaporu' volta ao Brasil após mais de duas décadas », Pop & Arte,‎ (lire en ligne, consulté le )