Miura Baien

philosophe japonais

Miura Baien (三浦 梅園?, 1 septembre 1723 – 9 avril 1789) est un philosophe japonais de l'époque d'Edo. Érudit souvent qualifié de penseur original prolifique en économie, il s'intéresse à l'épistémologie[1], et étudie la nature d'une manière méthodique.

Miura Baien
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Aki (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
三浦梅園Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales
Discours abscons (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Éléments biographiquesModifier

Miura Susumu dans la famille d'un médecin de village de l'actuelle préfecture d'Ōita (appelé Bungo à cette époque) sur l'île de Kyūshū, il devient lui-même médecin et décline les invitations à prendre ses fonctions au service d'un seigneur féodal local. Maître de la langue chinoise et de poésie, il se fait plus tard l'avocat d'un nouveau rationalisme[2].

Œuvres principalesModifier

  • Les trois « go (mots) » de Baien[3]
    • Gengo (littéralement Discours abscons), librement traduit par « discours sur la métaphysique »
    • Zeigo (lit. Talking On and On), librement traduit par « discours sur les corollaires »
    • Kango (lit. Discours présomptueux), librement traduit par « discours sur la morale »
  • Heigo Fūji (lit. Questions confidentielles sur l'année Hinoe), 1786, traité sur les affaires politiques, économiques, militaires et juridiques
  • Kagen (lit. L'Origine du prix)
  • Modèle logique de l'écosystème de la Terre
  • recueil de ses travaux dans Baien Shiryōshū (1989, Perikansha publication)

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. The Cambridge History of Japan: Early modern Japan, page 633
  2. Sources of Japanese Tradition, Vol. I, compilé par Ryusaku Tunoda, Wm. Theodore de Bary, Donald Keene, Columbia University Press, New York, 1958, p.  480
  3. Ancient Sages of the Oita prefecture Three Wisemen of Bungo