Liste des lacs et mers intérieures de la Terre du Milieu

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Mithrim)

Cet article liste les lacs et mers intérieures de la Terre du Milieu, dans le legendarium de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien.

BeleriandModifier

HelevornModifier

LinaewenModifier

MithrimModifier

Le lac Mithrim était situé au sud-est de l'Hithlum dans le Beleriand. Il y est fait référence comme le lac au nord du Beleriand où les Ñoldor s'installèrent en revenant sur la Terre du Milieu. Les Fils de Fëanor sur la rive nord, et l'armée de Fingolfin sur la rive sud. La région dans laquelle se trouve le lac s'appelle également Mithrim, ainsi que la chaîne de montagnes qui séparait Mithrim de Dor-lómin, à l'ouest.

Tarn AeluinModifier

Terre du MilieuModifier

Long LacModifier

Kheled-zâramModifier

Le Kheled-zâram, ou « Lac du Miroir », est situé dans les Monts Brumeux, non loin de l'entrée orientale de la Moria. Le Celebrant y prend sa source. Le chant de Gimli dans la Moria relate comment Durin, l'un des Sept Pères des Nains et fondateur de la Moria, contempla son reflet dans le Lac du Miroir et vit sa tête surplombée de sept étoiles. Lorsque Frodon, Sam et Gimli regardent à leur tour dans les eaux du Lac, ils ne voient pas leurs reflets, mais uniquement les montagnes alentour et les étoiles.

« Lac du Miroir » est probablement une traduction plus ou moins proche du terme khuzdul Kheled-zâram, avec kheled « verre » (à l'origine du mot sindarin heledh désignant cette matière) et donc zâram « lac »[1].

NenuialModifier

Aussi appelé Evendim, ce lac est situé au nord de la Comté, en Eriador. Le fleuve Baranduin y prend sa source. Annúminas, la capitale de l'Arnor est construite sur sa berge occidentale.

Nen HithoelModifier

Nen Hithoel (« Lac des brumes froides » en sindarin[2]) est le lac formé par l'Anduin au cœur de l'Emyn Muil. Il se déverse au sud par les chutes du Rauros.

Mer de NúrnenModifier

Parfois appelée « lac Núrnen », il s'agit d'une grande étendue d'eau située au Mordor.

Mer de RhûnModifier

la ComtéModifier

étang de LèzeauModifier

NúmenorModifier

NísinenModifier

RéférencesModifier

  1. Kloczko, p. 49
  2. Hammond & Scull, p. 327-328

Voir aussiModifier