Michelangelo Frammartino

cinéaste italien

Michelangelo Frammartino, né en à Milan (Italie), est un réalisateur et scénariste italien.

Michelangelo Frammartino
Naissance
Milan (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables

Il est surtout connu pour son film Le quattro volte (2010).

BiographieModifier

Michelangelo Frammartino naît à Milan en 1968 de parents calabrais originaires de Caulonia[1]. Il étudie l'architecture à l'École polytechnique de Milan (Politecnico di Milano) puis le cinéma à l'école civique « Luchino Visconti » (it) (Civica Scuola di Cinema Luchino Visconti)[1]. Il commence à travailler dans le monde de l'art vidéo en réalisant des installations vidéo telles que La casa delle belle addormentate (1997), inspirée de Kawabata et produite par Filmmaker Doc[1]. Il réalise également plusieurs courts métrages, dont Scappa Valentina (2001)[1].

Avec un montant de 5 000 euros provenant principalement d'un prix en espèces remporté au Bellaria Film Festival et une caméra 16 mm prêtée par la Civica (it), il tourne son premier long métrage, Il dono (2003), qu'il met en scène dans la ville natale de ses parents[1]. Le film est présenté en vidéo au Festival Infinity et grâce à l'implication d'ItaliaCinema, de la Rai et de Lab80, le réalisateur pourra en faire une copie en 35mm qui sera projetée au Festival international du film de Locarno[1]. En attendant, pour subvenir à ses besoins, il enseigne le cinéma à la Civica et à l'Istituto Europeo di Design (Institut Européen de Design)[1].

En 2010, il écrit et réalise Le quattro volte [Les Quatre Temps] — tourné également en Calabre — présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.

Depuis 2005, il enseigne la direction d'institutions à l'université de Bergame.

Après avoir travaillé jusqu'en 2015 sur un autre film qui ne s'est pas concrétisé, en 2021, onze ans après Le quattro volte, il présente son troisième long métrage, Il buco, en compétition au 78e Festival international du film de Venise[2], où il est acclamé par le public et la critique.

Filmographie partielleModifier

Réalisation et scénarioModifier

Courts métragesModifier

Longs métragesModifier

MonteurModifier

Jusqu'en 2003, il est également monteur de toutes ses réalisations.

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (it) Luca Mosso, « Il miracolo di Frammartino », la Repubblica,‎ (lire en ligne)
  2. (it) Arianna Finos, « Venezia 78, Frammartino: "Che sorpresa gareggiare con il mio film sotterraneo" », la Repubblica,‎ (lire en ligne).
(it)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en italien « Michelangelo Frammartino » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Michelangelo Frammartino » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :