Michel Lenoir

jockey, driver et entraîneur français de chevaux

Michel Lenoir est un jockey, driver et entraîneur français de trotteurs né le [1] dans la Sarthe.

Michel Lenoir
Michel LENOIR.JPG
Sur l'hippodrome de Vincennes en 2005.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
SartheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Montures
Distinction

Fils d'agriculteur, Michel Lenoir se lie d'amitié à l'école avec Alain Roussel[2] dont le père Gaston Roussel est l'un des entraîneurs les plus en vue du moment. Il prend goût pour les chevaux : sa voie est toute tracée.

Formé par cet entraîneur[2], il gagne sa première course à Avranches sur la selle de Pipo II[2] le . Alain Roussel, après la mort de son père, lui confie au monté les chevaux de l'écurie familiale.

Quatre fois lauréat de l'Étrier d'or (1979, 1980, 1983, 1995) récompensant le jockey ayant gagné le plus de courses dans l'année, il devient en le premier jockey au monde à avoir franchi les mille victoires au monté. Comme entraîneur, il a été tête de liste par les gains en 1999, 2000 et 2001.

C'est également un driver de premier plan. En , il franchit le cap des 2 000 victoires (attelé et monté confondus).

Les entraîneurs lui confient leurs meilleurs chevaux : Kaiser Trot, Reine du Corta, Capitole ou encore Uno Atout.

Michel Lenoir s'installe à Bernay-Vilbert en Seine-et-Marne, prenant la suite de Léopold Verroken[2] lorsque celui-ci prend sa retraite, et se trouve à la tête d'un des plus grands effectifs de France. Il va terminer à trois reprises tête de liste des entraîneurs par les gains.

Fin , il franchit le seuil des 3 000 victoires (1 765 à attelé, 1 235 au monté)[3].

Principales victoiresModifier

  France

Notes et référencesModifier

  1. « Michel Lenoir », sur paris-turf.com, Paris-Turf (consulté le 6 septembre 2014) (lien « en savoir plus »).
  2. a b c et d Patrick Marguerie et Hervé Delaroque, Trotteurs d'images, Valognes, Le Révérend, , 158 p., p. 92-93.
  3. « Lenoir franchit le cap des 3.000 », sur zone-turf.fr (consulté le 18 août 2014).