Michel Leneuf du Hérisson

Michel Leneuf du Hérisson
Fonctions
Lieutenant général de Trois-Rivières
Monarque Louis XIV
Prédécesseur Pierre Boucher
Successeur Gilles de Boyvinet
Gouverneur Intérimaire de Trois-Rivières
Monarque Louis XIV
Prédécesseur Pierre Boucher
Successeur René Gaultier de Varennes
Biographie
Date de naissance vers 1601
Lieu de naissance Caen (Normandie)
Date de décès
Lieu de décès Trois-Rivières (Canada)
Nationalité Normande / Canadienne
Religion Catholicisme
Résidence Caen, Cap Rouge, Trois-Rivières
Lieutenant-Général de Trois-Rivières
Gouverneur Intérimaire de Trois-Rivières

Michel Leneuf du Hérisson, né vers 1601 à Caen (Normandie) et décédé en à Trois-Rivières (Canada), fut un noble, homme d'affaires, et administrateur dans la colonie du Canada au 17e siècle. Il est venu au Canada de Normandie, France en 1636 avec sa mère Jeanne Lemarchand de La Cellonière, sa fille Anne, sa sœur Marie-Jeanne, et son frère jeune, Jacques Leneuf de La Poterie[1]. Son père Mathieu Leneuf du Hérisson, décédé en Normandie vers 1610.

BiographieModifier

Michel et sa famille, aux côtés des Legardeur, ont été les premiers de la noblesse à s'installer en la Nouvelle-France. On lui a accordé un nombre de fiefs au Canada, et est devenu l'un des principaux propriétaires fonciers et homme d'affaires aux côtés de son frère Jacques, dans la jeune colonie[2]. Ceux-ci incluent les fiefs de Dutort (devenu Bécancour), de Vieux-Pont, une partie de la seigneurie de Cap-des-Rosiers (le reste appartenant à son frère Jacques et aux beaux-parents les Legardeur), et cinquante arpents de frontage le long du Fleuve Saint-Laurent à Trois-Rivières. Il possédait et exploitait également un moulin à farine, et plusieurs fermes privées qui étaient travaillées par des dizaines des censitaires.

Les deux frères Leneuf étaient cofondateurs et directeurs de la Communauté des Habitants[3]. Ils étaient tous deux administrateurs du gouvernement des Trois-Rivières, Jacques étant gouverneur de la région, et Michel servant de lieutenant-général de 1664 jusqu'à sa mort en , et il était gouverneur intérimaire de Trois-Rivières en 1668[4]. Sa fille Anne est née vers 1633 en Normandie, et épousé et fondé une famille au Canada avec Antoine Desrosiers, maître charpentier et bourgeois de Trois-Rivières et plus tard un juge seigneurial, dont il y a de nombreux descendants aujourd'hui[5].

Notes et référencesModifier

  1. Marcel Trudel, Catalogue des immigrants, 1632–1662 (Montréal: Hurtubise HMH, Ltd., 1983), p. 48–65.
  2. John P. DuLong, Ph.D. THE FAMILY SECRETS OF THE LE NEUF ORIGINS IN FRANCE, p. 3
  3. http://faculty.marianopolis.edu/c.belanger/quebechistory/encyclopedia/CompagniedesHabitants1645-QuebecHistory.htm
  4. Biographie
  5. Rene Jette, Roland-Yves Gagne, John Patrick DuLong, and Paul LePortier, The Le Neuf Family: State of Knowledge, part I of III, p. 150-152