Ouvrir le menu principal

Mejgorié

ville de Russie

Mejgorié
(ru) Межгорье
Blason de Mejgorié
Héraldique
Drapeau de Mejgorié
Drapeau
Mejgorié
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Volga
Sujet fédéral Drapeau de la République de Bachkirie Bachkirie
Maire Boris Kazeïev
Code postal 453570 — 453571
Code OKATO 80 507
Démographie
Population 16 450 hab. (2014)
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 03′ nord, 57° 49′ est
Altitude 560 m
Superficie 21 900 ha = 219 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (OMST)
Heure d'Omsk
Divers
Fondation 1979
Statut Ville depuis 1995
Ancien(s) nom(s) Oufa-105, Beloretsk-16
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Mejgorié

Géolocalisation sur la carte : Bachkirie

Voir sur la carte administrative de Bachkirie
City locator 14.svg
Mejgorié

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Mejgorié

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Mejgorié
Liens
Site web www.mezhgorie.ru
Sources

Mejgorié (en russe : Межгорье) est une ville fermée de la république de Bachkirie, dans le sud-est de la Russie d'Europe. Sa population s'élevait à 16 450 habitants en 2014.

GéographieModifier

La ville de Mejgorié est située dans l'Oural méridional, à 40 km à l'ouest-nord-ouest de Beloretsk, à 104 km au nord-ouest de Magnitogorsk, à 143 km au sud-est d'Oufa, et à 1 302 km à l'est de Moscou[1].

HistoireModifier

Fondée autour de 1979, elle prit le nom de Mejgorié (Межгорье) en 1995, lorsqu'elle devint officiellement une ville. Elle a porté successivement les noms de code Oufa-105 puis, à partir de 1999, Beloretsk-16.

Complexe souterrainModifier

La construction d'un gigantesque complexe souterrain a été entreprise dans la région à l'époque de Léonid Brejnev. Sa superficie atteindrait 1 000 km2, et plusieurs dizaines de milliers d'ouvriers auraient participé à sa construction. Les fonctions remplies par ce complexe demeurent inconnues, bien que diverses versions officielles aient été fournies, comme celle d'un site minier ou d'un centre de stockage de réserves alimentaires et de vêtements, ou d'autres hypothèses émises, comme celle d'un centre de commande et de communication, ou encore d'un bunker destiné aux officiels russes en cas de guerre nucléaire.

Article détaillé : Mont Iamantaou.

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
2002 2010 2012 2013 2014
19 08217 35216 74116 86616 450

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :