Međa (Žitište)

Međa
Међа
Međa (Žitište)
L'église catholique Saint-Jean Népomucène à Međa
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Banat serbe
District Banat central
Municipalité Žitište
Code postal 23 234
Démographie
Population 831 hab. (2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 09″ nord, 20° 48′ 25″ est
Altitude 81 m
Superficie 4 870 ha = 48,7 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Međa
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Međa

Međa (en serbe cyrillique : Међа ; en allemand : Pardan ; en hongrois : Párdány ; en roumain : Meda) est un village de Serbie situé dans la province autonome de Voïvodine. Elle fait partie de la municipalité de Žitište dans le district du Banat central. Au recensement de 2011, il comptait 831 habitants[1].

HistoireModifier

La localité est mentionnée pour la première fois en 1247. Sous la domination ottomane (entre 1660 et 1666), Pardanj était habité par des Serbes, et, en 1753, elle est évoquée comme une localité serbe. À l'origine deux villages portaient le nom de Pardanj, un Pardanj serbe et un Pardanj slovaque. Les anciens habitants slovaques quittèrent le village, se magyarisèrent ou se germanisèrent.

Au milieu du XVIIIe siècle, des populations germaniques et hongroises s'y installèrent, surtout dans le village slovaque. De ce fait, le village s'appela le Pardanj allemand et le Pardanj hongrois. Le village serbe et le village slovaque-allemand-hongrois furent réunis en 1907.

 
PÁRDÁNY (nom hongrois) dans le Royaume de Hongrie en 1900

Après la Première Guerre mondiale, le Traité de Versailles, signé en 1919, attribua Pardanj à la Roumanie. Le village resta roumain jusqu'en 1924, puis fut rattaché au Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes. À cette époque, il fut appelé Ninčićevo.

Après la Seconde Guerre mondiale, la population germanique quitta le village et des colons venus de Bosnie-Herzégovine s'y installèrent à leur place. Les nouveaux habitants appelèrent le village Međa (la « frontière ») en raison de sa localisation.

Autrefois, Međa fut le centre administratif d'une municipalité, mais, en 1960, elle fut intégrée dans la municipalité nouvellement créée de Žitište.

DémographieModifier

Évolution historique de la populationModifier

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
2 5552 6382 3672 0471 6361 4031 155[2]831
Évolution de la population

Répartition de la population (2002)Modifier

Nationalité Nombre %
Serbes 1 024 88,65
Hongrois 43 3,72
Roms 25 2,16
Croates 6 0,51
Yougoslaves 5 0,43
Macédoniens 4 0,34
Monténégrins 2 0,17
Allemands 2 0,17
Roumains 1 0,08
Inconnus/Autres[3]

ÉconomieModifier

AnecdoteModifier

Les habitants de Međa ont le projet d'élever un monument dédié à l'acteur Johnny Weissmuller, qui, selon certaines sources, serait né à Međa en 1904. En revanche, Szabadfalu (Freidorf), qui fait aujourd'hui partie de Timişoara, revendique aussi sa naissance.

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. (sr + en) « Livre 20 : Vue d'ensemble comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002 et 2011, données par localités) » [PDF], Pages du recensement de 2011 en Serbie - Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le )
  2. (sr) Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités (Livre 9), Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-14-9)
  3. (sr) « Population par nationalités au recensement de 2002 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier