Maxwell Rosenlicht

mathématicien américain

Maxwell Alexander Rosenlicht () est un mathématicien américain connu pour ses travaux en géométrie algébrique, sur les groupes algébriques et l'algèbre différentielle (en).

Maxwell Rosenlicht
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
HawaïVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Harvard
Erasmus Hall High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Distinctions

Formation et carrièreModifier

Rosenlicht est allé à la Erasmus High School (en) à Brooklyn et a étudié à l'Université Columbia (B. A. 1947) et à l'Université Harvard, où il a étudié sous la direction d'Oscar Zariski et a reçu son doctorat en 1950, avec une thèse intitulée « Equivalence Concepts on an Algebraic Curve »[1]. En 1952, il est allé à l'Université Northwestern. À partir de 1958 jusqu'à sa retraite en 1991, il est professeur à Berkeley. Il a également été professeur invité à Mexico, à l'IHÉS, à Rome, à Leyde et à Harvard.

TravauxModifier

Maxwell Rosenlicht a généralisé le théorème de Liouville sous sa forme actuelle en 1968. Il a également étudié la théorie algorithmique algébrique de l'intégration.

Prix et distinctionsModifier

En 1960, il a partagé le prix Cole en algèbre avec Serge Lang pour son travail sur les variétés jacobiennes généralisées[2],[3]. Rosenlicht a bénéficié d'une bourse Fulbright et en 1954 d'une bourse Guggenheim.

Vie privée et mortModifier

Il est mort de maladie neurologique lors d'un voyage à Hawaii. Rosenlicht s'est marié en 1954 et a eu quatre enfants.

PublicationsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Maxwell Rosenlicht », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. « Generalized Jacobian varieties », Annals of Mathematics, vol. 59,‎ , p. 505–530 (DOI 10.2037/1969715)
  3. « A universal mapping property of generalized Jacobians », Annals of Mathematics, vol. 66,‎ , p. 80–88 (DOI 10.2307/1970118)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Maxwell Rosenlicht » (voir la liste des auteurs).

BibliographieModifier

  • Pierre Samuel, Travaux de Rosenlicht sur les groupes algébriques, Séminaire Bourbaki 145, 1956/57
  • Jean-Louis Koszul, Relations d'équivalence sur les courbes algébriques ayant des points multiples, d'après M. Rosenlicht, Séminaire Bourbaki, Nr. 75, 1952/53
  • Jean-Louis Koszul, Les variétés jacobiennes généralisées, d'après M. Rosenlicht, Séminaire Bourbaki, Nr. 93, 1953/54

Liens externesModifier