Ouvrir le menu principal

Maurice Gastiger
Image illustrative de l’article Maurice Gastiger
Gastiger (accroupi à gauche) et la sélection de la LFA en 1914.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Cernay (France)
Décès (à 69 ans)
Lieu Rennes (France)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1913-1921Drapeau de la France FEC Levallois 00? 0(?)[1]
1921-1928Drapeau de la France Stade rennais 087 (40)[2]
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1914-1920Drapeau : France France 003 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Maurice Gastiger ( - ) est un footballeur français des années 1910 et 1920 qui évolue au poste d'attaquant.

BiographieModifier

 
Maurice Gastiger en 1920.

Il est l'un des plus jeunes sélectionnés en équipe de France de football à l'âge de 17 ans et quatre mois, le contre le Luxembourg (4-5). Gastiger est le plus jeune buteur en Bleu, lors de sa deuxième sélection contre la Suisse (2-2) un mois plus tard.

Sélectionné à trois reprises en équipe de France, sa carrière internationale qui s'étire entre 1914 et 1920 est morcelée par la Première Guerre mondiale. Gastiger est l'auteur d'une passe décisive pour Paul Nicolas au cours de sa troisième et dernière sélection contre la Belgique[3].

Son frère, Pierre, est également footballeur. Tous deux participent à la finale perdu des Jeux interalliés le 29 juin 1919, face aux Tchèques[4], puis sont demi-finaliste des JO olympiques l'année suivante. Après le FEC Levallois, les deux frères jouent toujours ensemble à Rennes, à compter de 1921-22[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche de Maurice Gastiger », sur footballdatabase.eu
  2. Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton, volume II : 1991-1997, Éditions Apogée, 1997, p. 67
  3. Match amical France-Belgique (1920) sur fff.fr
  4. Interallied Games 1919, rsssf.com.
  5. Le Miroir des sports, 11 mai 1922, p.296.

Liens externesModifier

 
L'International Maurice Gastiger (blanc), avec le FEC Levallois contre Rouen, en avril 1921.