Maurice FitzGerald (4e comte de Kildare)

Maurice fitz Thomas FitzGerald (né vers 1318 mort entre le mois de mai et le mois ) [1] est le 4e comte de Kildare au cours de sa longue carrière il exerce de nombreuses fois les offices de Justiciar ou de Lord Deputy d'Irlande[2]

Maurice FitzGerald 4e comte de Kildare
Fonctions
Comte de Kildare
Titre de noblesse
Comte de Kildare
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Lady Joan de Burgh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Elizabeth Burghersh (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Gerald FitzGerald
Richard FitzGerald (d)
Maurice FitzGerald (d)
Joanna FitzGerald (d)
John fitz John FitzGerald (d)
Thomas FitzGerald (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

OrigineModifier

Maurice fitz Thomas est le second fils de Thomas FitzGerald et de son épouse Joan (morte en 1359), fille de Richard Óg de Burgh 2e comte d'Ulster, il succède à son frère Richard, le 3e comte mort encore adolescent en 1331.

CarrièreModifier

Des 1339 Maurice FitzGerald, réprime l'insurrection des O'Dempsies du Leinster; et en novembre 1346, avec le Walter de Bermingham Lord Justice (du au ), ils contraignent les O'More à se soumettre et à donner des otages pour prouver garantir leur bonnes dispositions. En 1346 il est lui-même emprisonné pour suspicion sur sa loyauté envers la couronne d'Angleterre, mais il est rapidement libéré et rentre en faveur.

Le il a été convoqué par bref signé au palais d'Eltham pour servir le roi Édouard III au siège de Calais où il se rend en mai avec 30 hommes d'armes il est ensuite fait commandant dans l'armée avant d'être armé chevalier[3].

Avec les diverses troupes de piétons et d'irréguliers assignés à la défense Comté de Kildare contre les rebelles irlandais, le comte est chargé le , de superviser les quatre commis chargés de lever et de collecter les taxes du comté. Il est également très actif dans le gouvernement de la seigneurie d'Irlande où il en exerce la fonction de Lord Justice d'Irlande à six reprises entre 1355 et 1376 [4]En 1364 il conduit une délégation de nobles irlandais pour se plaindre directement au roi Édouard III du mauvais gouvernement de l'Irlande, et de la corruption de certains officiers de la couronne, particulièrement Thomas de Burley (en) , le prieur de Kilmainham Lord Chancelier d'Irlande de 1359 à 1364 et en 1368 [5]

En 1378 il adresse une supplique à Richard II car à sa demande il avait accompagné le Lord Justice, James Butler 2e comte d'Ormond « dans une certaine grande chevauchée » contre les O'Morchoe de Slewmargy (irlandais: Sliabh Mairge), avec de nombreux cavaliers de sa suite et six de ces hommes ont été perdus avec leur Cotte de mailles et autres armure. Il demande comme contrepartie que le roi lui fasse octroyer 10 £ sterling par l'Échiquier d'Irlande le .

le il est convoqué au Parlement d'Irlande qui se tient à Castledermot; le à celui qui de Trim dans le Comté de Meath; et enfin le à Dublin. Il est, avec Philippe de Courtenay (mort en 1406) (en), le Lord Justice (mars 1385 pâques 1386), actif dans afin d'imposition l'ordre public dans le Leinster, le comté de Meath et ailleurs, et pour combattre la résistance des rebelles à ses propres frais . Il reçoit sa récompense en sa récompense en date du , lorsqu'on lui concède la succession de Sir William de London dans les comtés de Kildare et Meath pendant la minorité de son fils et héritier, John de London. Le , il fut reçoit les manoirs de Lucan, comté de Dublin, Kildrought (aujourd'hui Celbridge), et Kilmacredock, comté de Kildare, détenu par la Couronne in capite pour lui et ses héritiers pour toujours.

Le un bref lui est délivré pour envoyer O'Connor, fils de Dough O'Dempsie, un ennemi irlandais du roi, actuellement détenu dans le château de Kildare, au Château de Dublin pour une garde plus sûre.Il meurt a un âge avancé la même 1390 et il est inhumé dans l'église de la Sainte-Trinité l'actuelle Cathédrale Christ Church de Dublin[3].

Union et postéritéModifier

Les Annales Hiberniae relèvent qu'en 1347, après avoir combattu avec le roi lors du siège de la ville de Calais, qui est prise le 4 juin, Maurice Fitz Thomas, comte de Kildare est fait chevalier par Édouard III et qu'il épouse la fille de Sir Bartholomew Burghersh l'Ainé et de sa femme Elisabeth de Verdun, une des héritières de Theobald de Verdun, 2e Baron Verdon[6].

Il est spécifié que son épouse se nommait Elizabeth. Il est clair que son père était Bartholomew Burghersh l'Ainé. Le fait ce dernier sopit son père est sur et il est certain que Henri est son frère. Selon le registre des « Inquisition Post Mortem » de 1349 qui enregistre sa déshérence il est spécifié qu'il était le fils de Bartholomew de Burghersh et qu'il eut comme héritier son frère Bartholomew, fils de Bartholomew de Burghersh, âge de 26 ans. Si le jeune Bartholomew était âgé de 26 au plus en 1349, il ne pouvait avoir une fille épousant Maurice Fitzgerald en 1347[7],[8],[9].

De son union avec Elizabeth Burghersh Maurice FitzGerald a quatre enfants:

Il laisse en outre un fils illégitime :

  • Thomas (mort en 1410) ancêtre de Sir Gerrot mac Shane de Ballysonan mort en 1534 et des Mac Thomas

Notes et référencesModifier

  1. Le 15 août selon le Peerage
  2. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 978-0-199-59306-4), p. 232 Earls of Kildare and their antecedents 1169-1773.
  3. a et b "Fitzgerald, Maurice, 4th Earl of Kildare", Dictionary of National Biography, (Leslie Stephen ed.), Macmillan & Co., London, 1889
  4. du 11 au 20 août 1355 , du 30 mars 1356 au 17 octobre 1356 puis à partir du le 9 octobre 1360 avec une rémunération annuelle de 500 £ sterling. De nouveau du 16 mars jusqu'au . Il est reconduit dans cette charge les , et
  5. (en) Art Cosgrove (sous la direction de), New History of Irland,Volume II ‘’Medieval Ireland 1169-1534’’, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 978019 9539703), p. 355.
  6. 'A Genealogical History of the Dormant, Abeyant, Forfeited, and Extinct Peerages of the British Empire'. Sir Bernard Burke LL.D., Ulster King of Arms. London, Harrison, 59 Pall Mall, 1866. Page 548.
  7. 'Jacobi Grace, Kilkenniensis, Annales Hiberniae', ed. by Rev. Richard Butler MRIA, published in Dublin for The Irish Archaeological Society, 1842. Page 143: 1347. Le Comte de Kildare, avec les barons et chevaliers, allèrent assister le roi lors du siège de Calais, qui fut prise par eux le 4 juin. ...Maurice Fitz Thomas, Comte de Kildare, est adoubé chevalier par le roi et marié avec la fille de Sir Bartholomew Burghersh.
  8. 'Calendar of Inquisitions Post Mortem, Vol. IX. Edward III'. Public Record Office, London 1916. Page 243-244: Henri de Burgherssh. Writ, 29 janvier , 23 Édouard III (c'est à dire 29 janvier 1349). Il meurt un lundi avant la St. Martin, 22 Édouard III. [Bartholomew], fils de Bartholomew de Burgherssh, âgé 26 ans au plus son héritier. Below this: Writ, 29 janvier, 23 Édouard III, et overleaf page 244: Bartholomew de Burgherssh son frère, âgé 26 ans au plus fut son héritier. C. Edw. III. File 99. (7.), E. Enrolments &c. of Inq. No. 68.
  9. 'Dictionary of National Biography', Volume VII. ed. by Leslie Stephen and Sidney Lee. New York, The Macmillan Company, London: Smith, Elder, & Co. 1908. Page 141: En 1347 il est présent avec Édouard III au siège et à la prise de Calais (CLYN, Annals, p.34). Il est fait chevalier par le roi, et épouse une filled e Sir Bartholomew Burghersh (GRACE, Annals, p.143). ...De son épouse, Elizabeth Burghersh, il laisse quatre fils....
  10. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 9780199593064), p. 167 Genealogical Tables n° 35 FitzGeralds Earls of Kildare 1316-1773 and their antecedents

SourcesModifier

  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 9780199593064)
  • (en) Clare Downham, Medieval Ireland, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 9781906716066)
  • (en) Art Cosgrove (sous la direction de), New History of Irland,Volume II ‘’Medieval Ireland 1169-1534’’, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 978019 9539703)

Lien externeModifier