Maurice Bordes

historien français

Maurice Bordes, né le à Lectoure et mort le dans cette même ville est un historien français.

Maurice Bordes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Société archéologique du Gers
-
Gilbert Brégail (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
LectoureVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Maurice Jean Charles Marie BordesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Maurice Bordes a eu l'agrégation d'histoire en 1943.

BiographieModifier

Son nom de naissance complet est Maurice Jean Charles Marie Bordes[1].

Il étudie l'histoire à l'université de Toulouse. Il obtient l'agrégation d'histoire et géographie en 1943[2], puis soutient sa thèse, consacrée à l'administration de l'intendance d'Auch entre 1751 et 1767 par Antoine Mégret d'Étigny[3], en 1956. Il est nommé professeur d'histoire moderne dès la création en 1966 de la nouvelle université de Nice où il est directeur du département d'histoire et où il enseigne jusqu'à son départ en retraite en 1981. Il fait partie du comité de rédaction des Annales du Midi et préside, de 1954 à 2003, la Société archéologique du Gers. Il est l'auteur, le collaborateur ou le directeur de nombre de publications consacrées entre autres à l'histoire de Nice et du Pays niçois, d'Auch et du Pays d'Auch, de Lectoure et de la Gascogne.

Ses travaux sur les institutions de l'Ancien Régime demeurent des références[4]. Durant les années 1960-1980, il contribue activement à faire connaître son domaine de recherche — les municipalités du Midi au XVIIIe siècle — en participant à plusieurs colloques régionaux et en dirigeant des thèses soutenues par ses élèves Michel Derlange et Henri Costamagna[3].

Notes et référencesModifier

  1. « matchID - moteur de recherche des personnes décédées », sur deces.matchid.io (consulté le 28 avril 2020)
  2. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 | Ressources numériques en histoire de l'éducation », sur rhe.ish-lyon.cnrs.fr (consulté le 28 avril 2020)
  3. a et b Antoine Follain, Le village sous l'Ancien Régime, Paris, Fayard, , III-609 p. (ISBN 978-2-213-63554-5, présentation en ligne), lire en ligne.
  4. Derlange 2004, p. 263.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier