Un «  », le symbole kanji pour le rouge, le symbole du matrixisme.

Le matrixisme ou La Voie de l'Un était une prétendue religion inspirée de la trilogie cinématographique The Matrix[1],[2],[3],[4]. Conçue par un groupe anonyme au cours de l'été 2004[5], elle prétend avoir attiré 300 membres en mai 2005, et le site Web GeoCities de la religion revendique « plus de 16 000 membres ». Il y a eu débat sur le fait de savoir si les adeptes du matrixisme étaient vraiment sérieux au sujet de leur pratique[6], ou si il s'agissait d'une parodie de religion. Cependant, la religion (réelle ou non) a retenu l'attention des médias[7],[8],[9].

HistoireModifier

Le matrixisme, également appelé « La voie de l'Un », a été introduit principalement en 2004. Un site Web sur Yahoo GeoCities créé par une source anonyme a fourni la base de la religion. Le matrixisme s’inspire de la trilogie Matrix et de ses récits associés (notamment The Animatrix)[6]. Cependant, ce site web ne résume pas l'origine du mouvement. Les idéaux du matrixisme remontent au début du 20ème siècle, lors de La promulgation de la paix universelle, compte rendu des discussions d’'Abbâs Effendi lors de ses voyages dans l'Ouest aux États-Unis[5],[10],[11]. Ses livres ont inspiré d'autres communautés religieuses[12].

PrincipesModifier

Le matrixisme comportait quatre croyances principales décrites comme « les quatre principes du matrixisme ». En bref, il s’agissait de la croyance en une prophétie messianique, de l’utilisation de drogues psychédéliques comme sacrement, d’une perception de la réalité multicouche et semi-subjective et de l’adhésion aux principes d’au moins une des grandes religions du monde. Le site Web Matrixism considère le 19 avril comme une fête, connue aussi sous le nom de « Journée du vélo» et marque l'anniversaire de l'expérience d'Albert Hofmann en 1943 avec le LSD[13].

SymbologieModifier

Le symbole adopté pour le matrixisme était le symbole japonais kanji pour "rouge". Ce symbole était utilisé dans le jeu vidéo Enter the Matrix. La couleur est une référence à la pilule rouge, qui représentait une acceptation et une capacité de voir la vérité, comme établi au début du premier film Matrix[14].

Voir égalementModifier

RéférencesModifier

  1. Bouma, Gary (2007). Australian Soul, Cambridge University Press.
  2. Morris, Linda, « They're all God Movies », NPR, (consulté le 5 août 2006)
  3. Moscaritolo, Maria, « Matter of faith », News Limited Australia,
  4. J. Gordon Melton, « Perspective New New Religions: Revisiting a Concept », Nova Religio: The Journal of Alternative and Emergent Religions, The Regents of the University of California, vol. 10, no 4,‎ , p. 103–112 (ISSN 1092-6690, DOI 10.1525/nr.2007.10.4.103, lire en ligne)
  5. a et b Possamai, Adam (2005). "Religion and Popular Culture: A Hyper-Real Testament", Peter Lang Publishing Group. (ISBN 90-5201-272-5) / US- (ISBN 0-8204-6634-4) pb.
  6. a et b Johnson, Phil, « Matrixism », Circle of Pneuma,
  7. Kazan, Casey, « Matrixism -"The Path of the One" Religious Movement », Daily Planet,
  8. « Nieuw geloof », Esquire Magazine,  : « English translation: Because there is nothing more fun than discussing a film, 1400 fans of the film have set up a new religion, Matrixism (not to be confused with Marxism). Just like their hero Neo from The Matrix, they release themselves from The Matrix with a red pill. »
  9. « Matrixism – "The Path of the One" », Esquire Magazine UK, Zinio,‎ (lire en ligne) :

    « The 1,400 worldwide "Matrixists", or "Pathists", cite the three Matrix films as their religious texts. Like Matrix hero Neo, they choose to free themselves from the Matrix »

  10. Kohn, Rachael. The Spirit of Things, Australian Broadcasting Corporation Radio National, 20 août 2006.
  11. Whibley, Amanda, « God.com: Preaching the Word in a consumer-driven world », University of Western Sydney, (consulté le 24 mars 2007)
  12. Lee, « The Bahá'í Church of Calabar, West Africa: The Problem of Levels in Religious History », Occasional Papers in Shaykhi, Babi and Baha'i Studies, vol. 1, no 6,‎ (lire en ligne)
  13. Albert Hofmann, LSD: My Problem Child, New York, McGraw-Hill, , 29 p. (ISBN 978-0070293250), « From Remedy to Inebriant »
  14.  The Matrix [DVD]., Wachowski Brothers (Warner Bros..

Liens externesModifier