Ouvrir le menu principal

Une matière épuisée est le produit restant après l'extraction d'huile essentielle[1]. Exemples : la vanille épuisée[1],[2],[3], le poivre épuisé[1].

IntérêtModifier

L'intérêt des matières épuisées réside dans le fait qu'elles sont beaucoup moins chères que leur équivalent non épuisé[1]. Mais elles peuvent être dangereuses car l'extraction réalisée à l'aide de solvant n'est pas anodine[1], les matières épuisées pouvant retenir une proportion importante de solvant. La vanille peut être épuisée à l'hexane[1].

Grâce à un ingrédient épuisé, visuellement le produit a l'apparence de contenir l'ingrédient, et l'emballage peut mettre en avant l'ingrédient. On pourra ainsi voir la mention « vanille » écrite en gros, et dans la liste des ingrédients en petit « vanille épuisée ».

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f Christophe Brusset, Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agroalimentaire dénonce, Flammarion, (ISBN 9782081363113, lire en ligne).
  2. « Où trouve-t-on encore de la vraie vanille ? Ces grains noirs qui parfument tout et qui nous renvoient à la douceur de l'enfance sont-ils tous très honnêtes ? », sur marieclaire.fr.
  3. RTS.ch, « Arôme vanille : vous aimez la gousse ou la chimie ? », sur rts.ch (consulté le 10 octobre 2017).

Articles connexesModifier