Mathieu Bauderlique

boxeur français

Mathieu Bauderlique
Image illustrative de l’article Mathieu Bauderlique
Mathieu Bauderlique en 2021.
Fiche d’identité
Nom de naissance Mathieu Albert Daniel Bauderlique[1]
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (33 ans)
Hénin-Beaumont, Pas-de-Calais
Style Southpaw
Taille 1,85 m (6 1)
Catégorie Poids mi-lourds
Palmarès
  Professionnel
Combats 23
Victoires 21
Victoires par KO 12
Défaites 2
Titres professionnels Champion d’Europe EBU des poids lourds-légers (2021-)
Titres amateurs Médaillé de bronze aux jeux olympiques de Rio en 2016 (poids mi-lourds)
Dernière mise à jour : 20 août 2022

Mathieu Bauderlique est un boxeur français né le à Hénin-Beaumont. Médaillé olympique en bronze lors des jeux olympiques de Rio en 2016 en poids mi-lourds, le boxeur passe professionnel après les Jeux.

Après une défaite surprise en début de carrière professionnelle, le Nordiste enchaîne les succès et remporte les titres : le titre de champion de France et la ceinture WBC Francophone en 2018 puis le titre de champion d'Europe EBU des poids lourds-légers en battant le Russe Igor Mikhalkin (en) en septembre 2021.

CarrièreModifier

Mathieu Bauderlique commence à la boxe très jeune, son père, Eric, ayant pratiqué la boxe dans les années 1980 avec une quinzaine de combats professionnels. Entraîné au Boxing Club d'Hénin-Beaumont par Mohamed Nichane, il devient champion APB (« AIBA Pro Boxing »). Il était également pensionnaire jusqu'en 2011 à l'INSEP dont il a failli être exclu pour son comportement[2].

Mathieu Bauderlique remporte la médaille de bronze en catégorie des moins de 75 kg aux Jeux méditerranéens de 2009[3]. Il est champion du monde de l'AIBA Pro Boxing (APB) de la catégorie des moins de 81 kg en en battant l'Iranien Ehsan Rouzbahani[4] et se qualifie ainsi pour les Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro[5] où il est médaillé de bronze[6].

Après douze victoires chez les professionnels, il connaît sa première défaite le après arrêt de l'arbitre dès le premier round contre l'Italien Dragan Lepei à la salle Salamandre de Pont-Sainte-Maxence (Oise). Après avoir baissé sa garde, il reçoit une droite à la pointe de son menton qui le met à terre. Se relevant difficilement, l'arbitre Christophe Hembert arrête le combat. Bauderlique reconnaît son erreur et son « manque de vigilance contre un boxeur expérimenté »[7].

Il remporte par décision unanime le titre WBC francophone des lourds-légers le 11 octobre 2018[8] puis la ceinture WBA inter-continental des lourds-légers le 28 mars 2019[9]. Il défend cette ceinture à deux reprises. Le 10 septembre 2021, il gagne par abandon de son adversaire la ceinture européenne EBU des lourds-légers[10],[11].

Le , il est mis hors combat au quatrième round par le boxeur britannique Callum Smith en demi-finale WBC des poids mi-lourds[12],[13].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « BAUDERLIQUE Mathieu Albert Daniel », sur Rio 2016 (consulté le )
  2. Bauderlique, la fierté d'Hénin-Beaumont, L'Équipe, 15 août 2016, p. 5, Karim Ben Ismail
  3. « Médailles méditerranéennes pour les sportifs du Pas-de-Calais », sur www.echo62.com, (consulté le )
  4. « Bauderlique champion APB », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  5. « Mathieu Bauderlique qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  6. « -81 kg : le Français Mathieu Bauderlique, bronzé heureux », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  7. Bauderlique foudroyé, André-Arnaud Fourny, L'Équipe, le 25 juin 2017.
  8. (en) « Mathieu Bauderlique v Yann Binanga Aboghe », sur boxrec.com (consulté le )
  9. (en) « Mathieu Bauderlique v Mustafa Chadlioui », sur boxrec.com (consulté le )
  10. « Mathieu Bauderlique devient champion d'Europe des mi-lourds », L'Equipe,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Igor Mikhalkin v Mathieu Bauderlique », sur boxrec.com (consulté le )
  12. Gilles Festor, « Boxe : terrible KO encaissé par Mathieu Bauderlique face à Callum Smith à Djeddah », Le Figaro, (consulté le ).
  13. André-Arnaud Fourny, « Mathieu Bauderlique électrocuté par Callum Smith »  , L'Équipe, (consulté le ).
  14. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externesModifier