Association internationale de boxe amateur

(Redirigé depuis AIBA)

Association internationale de boxe amateur
Image illustrative de l’article Association internationale de boxe amateur
Logo officiel de l'AIBA

Sigle AIBA
Nom(s) précédent(s) Fédération Internationale de Boxe Amateur
Sport(s) représenté(s) Boxe anglaise
Création
Président Umar Nazarovich Kremlev [1]
Site web www.aiba.org

L'Association Internationale de Boxe Amateur (AIBA) est l'instance gérant la boxe anglaise amateur au niveau international.

Elle organise notamment tous les deux ans les championnats du monde de boxe amateur ainsi que l'épreuve de boxe aux Jeux olympiques. En 2010, l'AIBA crée un nouveau format de compétition : les World Series of Boxing. À mi-chemin entre la boxe amateur et professionnelle, les boxeurs combattent sans casques pendant cinq reprises de trois minutes.

Le 14 mai 2022, Umar Kremlev a été réélu président de l'AIBA. Il est le seul responsable sportif international de Russie qui n'a pas parlé de l'invasion russe de l'Ukraine, soutenant tacitement la guerre.

HistoireModifier

Pendant les Jeux olympiques d'été de 1920 à Anvers, des représentants des associations nationales d'Angleterre, de France, de Belgique, du Brésil et des Pays-Bas se sont rencontrés dans un consortium préliminaire pour la fondation d'une fédération internationale de boxe: La « Fédération Internationale de Boxe Amateur » (FIBA). La fondation officielle a été célébrée le 24 août 1920. Juste après, des compétitions internationales sont apparues, permettant aux amateurs de participer à des tournois bien connus.

En novembre 1946, un consensus a été atteint pour permettre à l'organe directeur de la boxe amateur de retrouver sa place après la perte de crédibilité due au comportement de certains responsables pendant la Seconde Guerre mondiale[2]. La FIBA a été dissoute et l'England Boxing (en) en partenariat avec la Fédération française de boxe a décidé de créer l'AIBA; Association Internationale de Boxe Amateur. Le président de la fédération française de boxe, Émile Grémaux, a été élu au poste de président[3].

Soixante ans plus tard, l'AIBA a continué à gouverner la boxe aux Jeux Olympiques sans utiliser le mot «amateur». Jusqu'à présent, la boxe amateur était présente sur tous les continents avec des championnats continentaux ainsi que des coupe du monde et des championnats du monde organisés par AIBA.

Depuis 2005, l'AIBA organise la coupe du monde de boxe amateur. L'AIBA est depuis 2006 dirigé par Wu Ching-kuo.

En 2010, l'AIBA a lancé un tournoi semi-professionnel appelé World Series of Boxing (WSB). Les boxeurs se battent pour leurs équipes et reçoivent des salaires. Les matchs se déroulent dans cinq classes de poids différentes, les boxeurs se disputent cinq séries de trois minutes, ne portent pas de casque, ni de maillots. Le système de jugement est similaire à la boxe professionnelle. Cependant, les boxeurs sont toujours considérés comme amateurs, afin qu'ils puissent concurrencer des compétitions amateurs, comme les jeux olympiques.

En août 2011, le site « Around the Rings », rapporte que l'AIBA a approuvé à l'unanimité la création de sa propre marque de boxe professionnelle en plus de WSB. « Avec la boxe professionnelle AIBA, le boxeur dès le début sait ce qui va leur arriver et quelle sera sa carrière à long terme », a déclaré le président Wu[4].

Les actions de boxe professionnelle de l'AIBA ont commencé fin 2014.

En mai 2019, l'AIBA voit sa reconnaissance par le Comité international olympique suspendue en raison de problèmes de gouvernance ; elle est la première fédération internationale à ne pas organiser son propre sport aux Jeux olympiques, une commission du CIO prenant en charge les qualifications[5].

Le 12 décembre 2020, Umar Nazarovich Kremlev a été élu Président de l'Association Internationale de Boxe Amateur, après avoir recueilli 57,33 % des voix[6]. La même année, le processus de réforme a commencé à l'AIBA.[7]

Cinq nouveaux comités ont été créés: comité des entraîneurs, comité des champions et des vétérans, comité des compétitions, comité des femmes et comité médical et antidopage. Au cours de ce processus de réforme, l'AIBA a augmenté le nombre de catégories de poids dans la boxe amateur pour hommes et femmes à 13 et 12, respectivement. Le prix en argent pour les championnats du monde a été fixé à 100 000 $ pour l'or, 50 000 $ pour l'argent et 25 000 $ pour le bronze. Un programme d'aide financière aux fédérations nationales a également été mis en place[8],[9].

Le 13 décembre 2020, l'AIBA a adopté une nouvelle constitution[10].

En 2021, Istvan Kovacs a été nommé Secrétaire général du siège de l'AIBA.[11] Cette année également, Professeur Ulrich Haas a dirigé le groupe indépendant de réforme de la gouvernance de l'AIBA.[12]

Le 7 avril 2021, l'AIBA a conclu un accord de coopération avec Gazprom, à la suite duquel la société russe a reçu le statut de commandité de l'organisation[13].

Le 28 mai 2021, l'AIBA a signé un accord avec le Conseil international du sport militaire (CISM)[14]. La même année, l'organisation a signé un accord avec l'ITA.[15]

En 2021, l'AIBA a remboursé toutes ses dettes, y compris celle de 10 millions de dollars envers la société Azerbaïdjanaise Benkons LLC.[16]

PolémiquesModifier

Lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008 et de Londres en 2012, les officiels et arbitres de l'AIBA ont dû faire face à des accusations de corruption. Plusieurs décisions arbitrales ont été contestées et ont donné lieu à de nombreuses interrogations (c'est notamment le cas d'Alexis Vastine pour la délégation française)[17],[18] mais l'AIBA s'est toujours défendue de telles pratiques.

Sur ordre de l'AIBA, afin de révéler les faits de manipulation des résultats des matchs de boxe aux Jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro, l'avocat canadien Professeur Richard McLaren a été nommé et a mené une enquête indépendante[19].

Associations membresModifier

En 2018, elle compte 203 fédérations organisées en 5 confédérations continentales.

Afrique
Confédération africaine de boxe
Amériques
Confédération américaine de boxe
Asie
Confédération asiatique de boxe
Europe
Confédération européenne de boxe
OCéanie
Confédération océanienne de boxe

RéférencesModifier

  1. « Umar Kremlev Wins AIBA Presidency », (consulté le )
  2. (en) « AIBA Boxing History », International Boxing ssociation (consulté le ).
  3. (en) « The Olympic Family » [PDF], Library.la84.org (consulté le ).
  4. (en) « AIBA Goes Pro; FIBA Addresses Lockout; FINA Champs Finish Strong », Aroundtherings.com, (consulté le ).
  5. « JO Tokyo 2020 : La boxe maintenue, l'AIBA exclue », sur www.eurosport.fr, (consulté le )
  6. « Russian Umar Kremlev elected AIBA president », timesofindia.indiatimes.com
  7. « Kremlev celebrates six months as AIBA President and pledges more reforms », insidethegames.biz
  8. « Пять новых комитетов созданы в Международной ассоциации бокса », tass.ru
  9. « Boxing: AIBA announces USD 100,000 prize money for world championship gold-winners », thebridge.in
  10. « AIBA Congress 2020 summary: the new President and Constitution », sports.uz
  11. « Olympics gold medallist boxer István Kovács appointed as AIBA Secretary-General », www.sportsindiashow.com
  12. « CHANGING COURSE AND ROUSING HOPE: THE NEW FACE OF AIBA », www.eurosport.com
  13. « AIBA to offer prize money to medalists at amateur world boxing championships », www.espn.com
  14. « CISM & AIBA Sign The Historical Agreement », milsport.one
  15. « AIBA has started its reforms », www.infobae.com
  16. « Boxing-AIBA says pays off $10 million debt, signs Gazprom as sponsor », www.reuters.com
  17. « Vastine, pas un cas isolé... », sur lequipe.fr, (consulté le )
  18. Reportage à stade 2 le 14/10/12
  19. « Bout manipulation existed at Rio 2016 Olympics says independent report », www.reuters.com
  20. provisoirement suspendu
  21. Suspendu

Articles connexesModifier

Liens externesModifier