Massacre de la prison de Palmyre

Massacre de la prison de Palmyre
Date
Lieu Palmyre (Syrie)
Victimes Membres des Frères musulmans détenus dans la prison de Palmyre
Morts 500 à 1 000[1],[2]
Auteurs Drapeau de la Syrie Forces armées syriennes
Ordonné par Hafez el-Assad
Rifaat el-Assad
Motif Représailles d'une tentative d'assassinat contre Hafez el-Assad
Participants Brigades de Défense (Syrie) Brigades de Défense (en)
Guerre Insurrection des Frères musulmans en Syrie
Coordonnées 34° 33′ 32″ nord, 38° 17′ 07″ est
Géolocalisation sur la carte : Moyen-Orient
(Voir situation sur carte : Moyen-Orient)
Massacre de la prison de Palmyre
Géolocalisation sur la carte : Syrie
(Voir situation sur carte : Syrie)
Massacre de la prison de Palmyre

Le massacre de la prison de Palmyre a lieu le , au cours de l'insurrection des Frères musulmans en Syrie.

DéroulementModifier

Le , alors qu'il reçoit le président du Mali, Moussa Traoré, en visite officielle, le président syrien Hafez el-Assad échappe de justesse à une tentative d'assassinat lorsqu'un membre de la garde présidentielle lance deux grenades dans sa direction[1],[2]. Dès le lendemain, en représailles, des membres des Brigades de Défense (en) menés par le frère du président, Rifaat el-Assad, se rendent à la prison de Palmyre[1],[2]. À sept heures du matin, ces derniers commencent le massacre des détenus de la prison, dont la plupart sont liés, ou soupçonnés d'être liés, aux Frères musulmans[1]. Certains prisonniers sont fusillés directement dans les dortoirs[1]. D'autres, sous prétexte de leur libération, sont rassemblés à l'extérieur et mitraillés par des hélicoptères[1]. En une journée, le massacre fait entre 500 et 1 000 morts[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g Alain Chemali, La prison de Palmyre, un enfer pour les opposants au système Assad, Geopolis, 22 mai 2015.
  2. a b c et d Quiades Ismael, Le massacre de Hama - février 1982, SciencesPo : Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, 12 octobre 2009.