Ouvrir le menu principal

Massacre de Suzano

tuerie en millieu scolaire de 2019

Massacre de Suzano
Image illustrative de l’article Massacre de Suzano

Localisation Escola Estadual Professor Raul Brasil
São Paulo (Brésil)
Cible Etudiants et membres du personnel de l'école Professor Raul Brasil
Coordonnées 23° 32′ 04″ sud, 46° 18′ 56″ ouest
Date
Vers 10 h 40 (UTC-3)
Type Tuerie en milieu scolaire, tuerie de masse, massacre, attentat-suicide, meurtre par engin explosif, fusillade
Armes
Morts 10 (incluant les auteurs)
Blessés +20
Auteurs Guilherme Taucci Monteiro
Luiz Henrique de Castro

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Massacre de Suzano

Géolocalisation sur la carte : São Paulo

(Voir situation sur carte : São Paulo)
Massacre de Suzano

Le massacre de Suzano est une tuerie en milieu scolaire qui s’est produite le à l'école Estadual Professor Raul Brasil, située à Suzano près de la ville de São Paulo, au Brésil. Deux anciens élèves ont tué deux membres du personnel et six autres élèves, avant de se suicider dans un couloir de l'école[1],[2],[3].

Sommaire

Le massacreModifier

Un enregistrement d'une caméra située devant l'entrée de l'école montre les deux jeunes gens arriver dans une voiture blanche puis se précipiter dans l'école l'un après l'autre à quelques secondes d'intervalle. Ils portent des masques noir de squelette et des combinaisons noires[4].

Le déroulé de la fusillade comprend de fortes similitudes avec la fusillade de Columbine en 1999 aux États-unis et la tuerie du lycée technique de Kertch en Crimée en octobre 2018.

Il s'agit de la première fusillade majeure en milieu scolaire au Brésil depuis celle de Realengo, survenue huit ans auparavant[5].

Les auteursModifier

  • Luiz Henrique de Castro (né le 16 mars 1993 à Suzano)
  • Guilherme Taucci Monteiro (né le 13 ou 5 juillet 2001 à Mosi das Cruzes)

Les deux auteurs sont d'anciens élèves de l'école. Leur motivation reste inconnue à ce jour ; de nombreuses photos circulant sur les réseaux sociaux montrent l'un des auteurs mimant son suicide, ce qui laisse à penser qu'il était dépressif. La mère de Guilherme affirme dans la presse que son fils avait quitté cette école à cause du harcèlement scolaire qu'il subissait. C'est aussi ce que confirme un ancien professeur de l'école[6],[7].

VictimesModifier

MortsModifier

Élèves
  • Caio Oliveira, 15 ans
  • Claiton Antônio Ribeiro, 17 ans
  • Douglas Murilo Celestino, 16 ans
  • Kaio Lucas da Costa Limeira, 15 ans
  • Samuel Melquíades Silva de Oliveira, 16 ans
Personnel de l'école
  • Marilena Ferreira Vieira Umez, 59 ans
  • Eliana Regina de Oliveira Xavier, 38 ans
Famille du tireur
  • Jorge Antônio Moraes, 51 ans, oncle de Guilherme Taucci Monteiro

RéférencesModifier

  1. (en-US) Shasta Darlington, « 5 Students Among 8 Killed in Brazil School Shooting », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  2. (en-US) « Brazil school shooting near Sao Paulo leaves at least 10 dead », sur www.cbsnews.com (consulté le 14 mars 2019)
  3. (en-GB) Dom Phillips, « Brazil school shooting: eight people killed, including five students », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  4. Radina Gigova and Ray Sanchez CNN, « At least 8 people were killed in a school shooting in Brazil », sur CNN (consulté le 14 mars 2019)
  5. (en) « Brazil school shooting: São Paulo gunmen were former pupils », sur BBC.com, (consulté le 15 mars 2019)
  6. (en-GB) « Deadly shooting at Brazilian school », sur bbc.com, (consulté le 15 mars 2019).
  7. (pt-br) « Abandono dos pais, bullying e obsessão por games marcaram vida de atirador », sur Metro 1 (consulté le 14 mars 2019)