Mary Carrillo

actrice espagnole

Mary Carrillo, née Marí Carrillo Moreno le à Tolède (Castille-La Manche, Espagne) et morte le à Madrid (Espagne), est une actrice espagnole lauréate du Prix Goya de la meilleure actrice dans un second rôle en 1997.

Mary Carrillo
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Marí Carrillo Moreno naît le à Tolède[1].

Elle est considérée comme l'une des plus grandes actrices de théâtre espagnoles du XXe siècle[2].

Elle meurt le à Madrid[1].

Depuis 1991, une rue porte son nom à Tolède[2].

Vie privéeModifier

Ses trois filles, Paloma (es), Teresa (es) et Fernanda Hurtado (es) sont toutes les trois actrices et sont connues sous le nom des Sœurs Hurtado[2].

FilmographieModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

CinémaModifier

TélévisionModifier

  • 1967-1973 : Estudio 1 : Madame Arcati / Clitemnestra (10 épisodes)
  • 1968 : La pequeña comedia (1 épisode)
  • 1968 : Historias naturales (1 épisode)
  • 1970 : Fábulas (1 épisode)
  • 1970 : Cuentos y leyendas : La Sueca (1 épisode)
  • 1970 : Novela (1 épisode)
  • 1970 : Eva frente al espejo (1 épisode)
  • 1970 : Las tentaciones (1 épisode)
  • 1971 : Teatro de siempre (1 épisode)
  • 1980 : Fortunata y Jacinta : Doña Bárbara Arnaiz (10 épisodes)
  • 1980 : Les chevaux du soleil : Marie
  • 1997 : Mamá quiere ser artista (6 épisodes)
  • 1999 : ¡Qué grande es el teatro! : Julia (1 épisode)

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

RéférencesModifier

  1. a et b « Mary Carrillo », sur IMDb (consulté le )
  2. a b c d et e (es) « Mary Carrillo, la más completa señora del teatro », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier