Martine Rebetez

climatologue suisse

Martine Rebetez (* 1961) est une climatologue suisse, professeure à l'Université de Neuchâtel et l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL.

Martine Rebetez
Image dans Infobox.
Fonctions
Professeure
Université de Neuchâtel
depuis
Chercheuse
Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (en)
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Neuchâtel, Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (en), Lib4RI (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de

BiographieModifier

Après des études à Lausanne, Zurich et Salford, Martine Rebetez a obtenu un doctorat de l'Université de Lausanne en 1992[1].

De 1987 à 1995, elle a mené des projets de recherche sur le climat suisse pour le Fonds national suisse de la recherche scientifique[2].

Depuis 1996, elle est collaboratrice scientifique à l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL)[2],[3].

Tout comme Thomas Stocker, elle est membre du comité de pilotage de ProClim, le forum pour le changement climatique de l'Académie suisse des sciences naturelles[4]. Elle est aussi experte pour le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat[5]. L'été 2014, elle se rend avec le physicien Étienne Klein et le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff au sommet du Mont-Blanc pour étudier les phénomènes naturels, leur séjour fait l'objet d'une documentaire diffusé sur Arte[6].

Communication scientifiqueModifier

Martine Rebetez est spécialiste du changement climatique et de son effet sur les forêts en Suisse[1]. Dès 2002, elle alerte sur le réchauffement climatique et ses conséquences, en particulier sur le retrait des glaciers et l'irrégularité des précipitations[7]. En 2012, elle publie une étude avec Gaëlle Serquet, Christophe Marty et Jean-Pierre Dulex indiquant que la part de la neige s'est nettement réduite en Suisse entre 1979 et 2008 et que cela est dû à l'élévation de la température, liée au réchauffement climatique[8].

Lors de la Fête de la Nature, elle adopte une approche positive en soulignant les progrès réalisé. Par contre elle rejette les théories qui cherchent ailleurs que dans les activités humaines les sources de gaz à effets de serre. Selon elle, la désinformation provient d'agences financées par les industries du pétrole et des mines[9].

Après un violent orage accompagné de lave torrentielle qui a emporté plusieurs voitures le à Chamoson (Valais), elle avertit que de tels évènements peuvent se reproduire dans les régions alpines : « nous n’allons pas aussi vite que le réchauffement climatique »[10].

PublicationsModifier

  • Dictons concernant le temps : étude de leur vérification en Suisse romande, [S.l.] : [s.n.], 1985.
  • Les Saints de glace, Saint Médard et les autres, Oron-la-Ville : Ed. Stratus, 1986.
  • Le climat des Romands (avec Christine Barras), Oron-la-Ville : Stratus, cop. 1993.
  • Recherches à long terme sur les écosystèmes forestiers (LWF) : placette permanente d'observation de Lausanne (éd. M. Rebetez, M. Kaennel), Birmensdorf : Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage, 1998.
  • La Suisse se réchauffe : effet de serre et changement climatique, Presses polytechniques et universitaires romandes, coll. « Le savoir suisse », , 4e éd. (1re éd. 2002), 140 p. (ISBN 978-2-88074-922-4).
  • Helvetien im Treibhaus : der weltweite Klimawandel und seine Auswirkungen auf die Schweiz. Bern : Haupt, 2006.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Page de Martine Rebetez, site officiel de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (page consultée le 21 octobre 2018).
  2. a et b Page de Martine Rebetez, site officiel des Presses polytechniques et universitaires romandes (page consultée le 21 octobre 2018).
  3. « Effondrement au glacier de Saas Fee: entretien avec Martine Rebetez, climatologue, institut féd. de recherches WSL - Play RTS » (consulté le )
  4. (en) ProClim steering committee, Académie suisse des sciences naturelles (page consultée le 21 octobre 2018).
  5. [Entretien avec Martine Rebetez – « Ce qui n'est encore jamais arrivé, on ne le croit pas »], Commission internationale pour la protection des Alpes (page consultée le 21 octobre 2018).
  6. « Trois scientifiques sur le toit de l’Europe », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Interview de Martine Rebetez, climatologue, auteur du livre "La Suisse se réchauffe" - Play RTS » (consulté le )
  8. « Les experts sont formels, il neige toujours moins », Tribune de Genève,‎ , p. 5
  9. « Martine Rebetez, climatologue: « Oui, la Fête de la Nature a un impact écologique positif » - Le Régional, l'accent de votre région », sur www.leregional.ch (consulté le )
  10. Louis Rossier, « Deux personnes disparues à Chamoson: la lave torrentielle annonce un dérèglement climatique Les coulées de boue se multiplieront », LeCourrier La Liberté,‎ , p. 7

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier