Martin de Saint-Germain

Martin de Saint-Germain
Biographie
Naissance inconnue
Décès
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Genève

Martin de Saint-Germain, mort le , est un prélat genevois, évêque de Genève de la fin du XIIIe siècle-début du XIVe siècle.

BiographieModifier

Martin de Saint-Germain est issu de la petite noblesse genevoise, originaire très probablement du Bugey voisin[1],[2]. Deux autres membres de la famille — Nicolas et Guillaume — sont, au cours de la période, respectivement chanoines de Genève et de Lausanne[2].

Il est mentionné en 1265 comme clerc, puis comme chanoine de Genève en 1273[1]. On le trouve mentionné durant les épiscopats de Robert de Genève et de Guillaume de Conflans[1].

Martin de Saint-Germain devient évêque de Genève en 1295[1],[2]. Les auteurs du Régeste genevois relèvent que « son épiscopat ne fut signalé par aucun événement notable », mais qu'il semble plus sensible au parti de la Maison de Savoie que son prédécesseur[1]. Cette politique marque une certaine stabilité dans le diocèse selon les Chroniques de Genève de François Bonivard[3].

Il meurt le , son testament est rédigé le par maître Pierre de Blanche-Rose[4].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Véronique Mariani-Pasche, « Saint-Germain, de (GE) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  • Henri Baud (éditeur scientifique), Louis Binz (contributeur), Robert Brunel (contributeur), Paul Coutin (contributeur), Roger Devos (contributeur), Paul Guichonnet (contributeur), Jean-Yves Mariotte (contributeur) et Jean Sauvage (contributeur), Le Diocèse de Genève-Annecy, Paris, Editions Beauchesne, coll. « Histoire des diocèses de France », , 331 p. (ISBN 2-7010-1112-4, notice BnF no FRBNF34842416, lire en ligne).
  • Paul Lullin et Charles Le Fort, Régeste genevois : Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés relatifs à l'histoire de la ville et du diocèse de Genève avant l'année 1312, Société d'histoire et d'archéologie de Genève, , 542 p. (lire en ligne), p. 351-378, « Épiscopat de Martin de Saint-Germain ».

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Régeste genevois (1866), p. 351.
  2. a b et c Véronique Mariani-Pasche, « Saint-Germain, de » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  3. François Bonivard. Chronique de Genève (Tome 1), édition critique par Micheline Triper, Librairie Droz, 2001, 332 pages, p. 119 Lire en ligne.
  4. Régeste genevois (1866), p. 378.