Ouvrir le menu principal

Iulius Martialis (mort en 217), fils de Sabinus, était un officier de la Garde prétorienne.

Assassinat de CaracallaModifier

Macrin, le successeur de Caracalla, est fortement suspecté d'avoir chargé Martialis d'assassiner l'empereur.

Lors d'un voyage en direction du temple du dieu Lune, à Carrhes (Harran) en Mésopotamie, Caracalla se plaignit de maux de ventre, aussi il fit arrêter le convoi et alla pour se soulager, à l'écart de ses gardes, accompagné d'un seul serviteur. Martialis profita de cette occasion pour se ruer sur l'empereur sans défense, et lui asséner un coup mortel au niveau de la clavicule, alors que celui-ci avait le dos tourné.

Il fut tué par des cavaliers germains fidèles à l'empereur, alors qu'il tentait de s'enfuir.

Liens externesModifier