Ouvrir le menu principal

Mark Kac

mathématicien polono-américain
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le mathématicien polonais spécialiste des probabilités. Pour le mathématicien russe spécialiste de théorie des représentations et physique mathématique, voir Victor Kac. Pour les autres significations, voir Kac.
Mark Kac
Description de l'image Mark Kac.jpg.
Naissance
Kremenets (Empire russe)
Décès (à 70 ans)
Los Angeles (États-Unis)
Nationalité Drapeau de la Pologne polonais
Domaines Mathématiques, Théorie des probabilités
Institutions Université Cornell
Université Rockefeller
Université de Californie du Sud
Diplôme Université de Lviv
Directeur de thèse Hugo Steinhaus
Étudiants en thèse Harry Kesten
William LeVeque
William Newcomb
Lonnie Cross
Murray Rosenblatt
Daniel Stroock
Renommé pour Formule de Feynman-Kac
Théorème d'Erdős-Kac
Distinctions Prix George David Birkhoff (1978)

Mark Kac ou parfois Marek Kac (prononcer : katz), ( - ), est un mathématicien américain d'origine polonaise, spécialiste de la théorie des probabilités.

Éléments biographiquesModifier

Né à Kremenets (actuellement en Ukraine), Mark Kac fut membre de l'école mathématique de Lwów. Il émigre en 1937 aux États-Unis où il s'établit définitivement.

Auteur de nombreux ouvrages ayant trait notamment à la Théorie des probabilités, il est, à maintes reprises, primé par ses pairs[1].

En 1966, il synthétise un problème de géométrie spectrale sous la forme d'une question devenue célèbre : « Peut-on entendre la forme d'un tambour ? » [2].

Après 20 années passées à l'Université Rockefeller de New York où il enseigna les Mathématiques de 1961 à 1981, il rejoint en qualité de président du département des Mathématiques, l'Université de Californie du Sud située à Los Angeles[1].

Après trois années passées à ce poste, il décède à Los Angeles, le 25 octobre 1984[3].


BibliographieModifier

Autobiographie :

  • Mark Kac, Enigmas of chance. An autobiography, New York, Harper and Row, 1985.

Sur Mark Kac :

  • Harry Kesten, « The influence of Mark Kac on probability theory », The Annals of Probability, Vol. 14, No. 4 (octobre 1986), 1103-1128, ISSN 0091-1798.
  • Colin J Thompson, « The Contributions of Mark Kac to Mathematical Physics », The Annals of Probability, Vol. 14, No. 4 (octobre 1986), 1129-1138, ISSN 0091-1798.
  • Joel E Cohen, « A life of the immeasurable mind », The Annals of Probability, Vol. 14, No. 4 (octobre 1986), 1138- 1154, ISSN 0091-1798.

Travaux de Mark Kac :

  • Mark Kac et Stanislaw Ulam, Mathématiques et logique, rétrospective et perspectives, Dunod (1973). Traduction française d'un ouvrage paru en anglais en 1968.
  • Mark Kac, Probability and related topics in physical science, Lectures in Applied Mathematics Series, Vol 1a, American Mathematical Society (1957), (ISBN 0-8218-0047-7).
  • Mark Kac, Probability, number theory, and statistical physics, collection mathematicians of our time, The MIT Press (1979), (ISBN 0-262-11067-9).
  • Mark Kac, Aspects probabilistes de la théorie du potentiel, séminaire de mathématiques supérieures (1968), Les Presses de l'Université de Montréal, Montreal (1970).
  • Mark Kac, Quelques problèmes mathématiques en physique statistique, Collection de la Chaire Aisenstadt, Les Presses de l'Université de Montréal (1974), (ISBN 0-8405-0260-5).
  • Mark Kac, « Can one hear the shape of a drum? », American Mathematical Monthly, 73 (4) (1966), 1-23. Texte au format pdf.

NotesModifier

  1. a et b « The centenary of Mark Kac (1914 - 1984) » (consulté le 11 mars 2019)
  2. La réponse à cette question pour un tambour plan est négative. Pour un contre-exemple explicite, cf. Caroline Gordon, D. Webb, et S. Wolpert, « One cannot hear the shape of a drum », Bulletin of the American Mathematical Society, 27 (1992), 134-138
  3. « Obituaries of Mark Kac » (consulté le 11 mars 2019)

Voir aussiModifier