Marianne de Cocteau

La Marianne de Cocteau est un timbre français d’usage courant. L'effigie a été dessinée par Jean Cocteau et gravée par Albert Decaris.

Marianne de Cocteau
Pays
Année d'émission
1961
Année de retrait
1967
Valeur faciale
20 c.
Description
Couleur
bleu, blanc, rouge
Impression

Elle déconcerta les critiques par un visage moins réaliste que les allégories précédentes de la République, et par le fond composé de drapeaux français. Ce timbre de petite taille en taille-douce a été une prouesse technique pour l’imprimerie des timbres-poste, même si le positionnement des couleurs varie beaucoup d’un exemplaire à l’autre.

Ce timbre de 20 centimes a servi pendant deux périodes :

  • du au , il servit pour affranchir les cartes postales,
  • d’ au , grâce à une nouvelle augmentation des tarifs, il servit à affranchir les imprimés. Les timbres utilisés alors sont issus d’un retirage, légèrement différent des tirages de 1961 à 1964.

ReprisesModifier

  • La Marianne de Cocteau a été reprise dans un format plus grand et un fond de couleur plus uni pour le bloc-feuillet émis pour Philexfrance 82.
  • Elle a été aussi reprise dans les années 2010 sur un fond noir au prix de 0,63€.

Dans le premier numéro de l'émission Télé-Philatélie, Cocteau emprunta le rouge à lèvres de la présentatrice Jacqueline Caurat pour esquisser sur une vitre le profil de sa Marianne[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. Photographie légendée publiée dans Chronique du timbre-poste français, éditions Chronique et La Poste, France, 2005, pages 189.
  2. Séquence du dessin incluse dans un entretien avec Jacqueline Caurat par Gauthier Toulemonde, diffusé sur TV Timbres, octobre 2007.