Ouvrir le menu principal

Marcelle Vioux

née Marcelle Viougeas, femme de lettres
Marcelle Vioux
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Marcelle ViougeasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Marcelle Vioux, née Marcelle Viougeas ou Marcelle Viouja (1895 - après 1951), est une femme de lettres française.

BiographieModifier

En décembre 1920, Marcelle Vioux prend part au prix Goncourt[1] ; en 1921, elle est une des souscriptrices et souscripteurs du Centenaire de Gustave Flaubert[2] ; en juillet 1925, elle est co-signataire de l'« Appel aux Travailleurs intellectuels » contre la guerre du Maroc ; appel signé par les membres du groupe Clarté et du groupe surréaliste -Clarté, no 76, 15 juillet 1925-, et précédemment publiée dans L'Humanité du 2 juillet 1925[3]

En décembre 1932 elle a défendu Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline. Sa conférence portait le titre : « A-t-on eu raison ou tort de ne pas lui donner le prix Goncourt ? Œuvre géniale ou livre de dément ? » [4]

ŒuvresModifier

  • Ma route roman d’une bohémienne 1928
  • Le Désert victorieux, roman (Fasquelle, 1930)
  • Au Sahara : autour du Grand Erg (Fasquelle, 1930)
  • Le requin, roman (Fasquelle, 1931)
  • La nuit en flammes, Roman (Petite illustration, 1933)
  • L'amour sauveur, roman (Fasquelle, 1934)
  • Belle Jeunesse, roman (Fasquelle, 1936)
  • La chair tendre, roman (Flammarion, 1938)
  • Louise de La Vallière (Fasquelle, 1938)
  • Jeanne d'Arc ; illustrations en couleurs de Luc Marie Bayle (les Éditions de la Nouvelle France, 1946)
  • Les amants tourmentés, roman ; 29 bois originaux de Renefer (A. Fayard & cie, 1927)
  • Marie Stuart, grand roman historique (Fasquelle, 1946)
  • Memling (Éditions Nilsson, 1924)
  • Le vert-galant : vie héroïque et amoureuse de Henri IV ; illustré par le fac-similé de portraits et tableaux historiques (Fasquelle, 1935)
  • François Ier le roi chevalier ; illustré par le fac-similé de portraits et tableaux historiques (Fasquelle, 1936)
  • Marie-du-Peuple, roman ; 36 bois originaux de Renefer(Arthème Fayard et Cie éditeurs, 1931)
  • Anne de Boleyn ; 28 bois originaux de Paul Baudier (Arthème Fayard, 1947)
  • Les amours d'Héloïse et d'Abélard (Flammarion, 1929)
  • Ce soir on danse chez Lison. (Del Duca, 1958)
  • Marcelle Vioux scénariste : elle a écrit avec Maurice Cloche le scénario de La vie est magnifique adapté de son roman Belle Jeunesse. Télécharger

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :