Marcel Renet

personnalité politique française

Marcel Renet
Fonctions
Sénateur de la Seine
Sénateur élu par l'Assemblée nationale
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 74 ans)
Nationalité Française
Enfants Thérèse Renet, Geneviève Renet, François Renet
Entourage Brice Delorme
Profession médecin ; journaliste

Marcel Renet, dit Jacques Destrée, né le et mort le , est un homme politique français, fondateur du mouvement « Résistance » puis sénateur.

BiographieModifier

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Marcel Renet, alors médecin, s'engage en Résistance à partir de novembre 1940 dans le réseau Valmy. Il fonde en , sous le pseudonyme de Jacques Destrée, le mouvement « Résistance », l'un des premiers à porter ce nom, et un journal clandestin du même nom[1].

Arrêté par les Allemands, il s'évade une première fois. Repris, il est blessé par balle lors d'une nouvelle tentative d'évasion[1]. Plusieurs fois torturé par la Gestapo, il ne cède pas. Déporté en à Buchenwald, il est libéré en .

Après-guerre il est d'abord journaliste au quotidien Ce matin, qui a succédé au journal Résistance, puis élu conseiller de Paris, il est désigné conseiller de la République par l'Assemblée nationale. Lors des élections sénatoriales de , il est élu sénateur de la Seine (Rassemblement du peuple français), et devient le vice-président de ce groupe au Sénat[1].

Il ne se représente pas en 1952 et devient directeur politique du quotidien l'Aurore.

Mandats parlementaires
Décorations
  • Légion d'honneur
  • Croix de guerre 1939-1945 avec rosette de la Résistance

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier