Malcolm Arnold

compositeur britannique
Malcolm Arnold
Description de cette image, également commentée ci-après
Malcolm Arnold
Nom de naissance Malcolm Henry Arnold
Naissance
Northampton, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 84 ans)
Norwich, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Compositeur,chef d’orchestre
Activités annexes trompettiste
Distinctions honorifiques commandeur dans l’Ordre de l’Empire britannique

Œuvres principales

Malcolm Arnold, né le à Northampton et mort le à Norwich, est un compositeur et chef d’orchestre britannique, compositeur notamment de la célèbre musique du film Le Pont de la Rivière Kwaï en 1957.

BiographieModifier

Il étudie au Royal College of Music avant de rejoindre l’Orchestre philharmonique de Londres en tant que trompettiste (il sera premier trompette de 1946 à 1948). À la fin des années 1940, il se consacre principalement à la composition. Il est promu commandeur dans l’Ordre de l’Empire britannique en 1970, puis anobli en 1993.

Arnold a écrit plusieurs musiques de film, a remporté un Oscar du cinéma pour Le Pont de la Rivière Kwaï en 1957, a aussi collaboré à la musique pour « The Belles of St Trinian’s » (1954), « The Inn of the Sixth Happiness » (1958) et « Whistle Down the Wind » (1961) entre autres. Il dirige l’Orchestre philharmonique de Londres lors de l’enregistrement du Concerto for Group and Orchestra du groupe Deep Purple en 1969, et l’Orchestre symphonique de Londres pour la Gemini Suite de Jon Lord.

Ses travaux sont particulièrement populaires parmi les orchestres jeunes et amateurs, pour le jeu facile, et aussi par l’accessibilité de son style, qui combine des éléments de jazz, de folk et de musique populaire.

Œuvres de musique de chambreModifier

 
Sonatina pour clarinette et piano, op. 29 de Malcolm Arnold.
  • 1951 : Sonatina pour clarinette et piano, op. 29

Œuvres pour orchestreModifier

Œuvres pour orchestre à ventModifier

  • 1950 : Danses anglaises, série I, op. 27 (Andantino, Vivace, Mesto, Allegro risoluto)
  • 1951 : Danses anglaises, série II, op. 33 (Andantino, Vivace, Mesto, Allegro risoluto)
  • 1952 : Rapsodie « Le mur du son », op. 38
  • 1953 : Suite « Hommage à la Reine », op. 42
  • 1953 : Fanfare pour un 21e anniversaire, op. 44
  • 1955 : Fanfare pour un festival
  • 1955 : Ouverture « Tam O’Shanter », op. 51a
  • 1956 : Grande, grande ouverture, op. 57, pour 3 aspirateurs, 1 machine à cirer, 4 fusils et orchestre
  • 1956 : Sarabande et polka du Ballet « Solitaire »
  • 1957 : Quatre danses écossaises, op. 59 (Pesante, Vivace, Allegretto, Con Brio)
  • 1957 : Marche « Sa majesté le duc de Cambridge », op. 60
  • 1960 : Marche étrangère, op. 70
  • 1961 : Deux pièces symphoniques, op. 74a
  • 1963 : Petite suite pour fanfare de cuivre no 1, op. 80 (Prelude, Siciliano, Rondo)
  • 1963 : Prélude, Siciliano et Rondo
  • 1964 : « Water Music », op. 82
  • 1967 : Petite suite pour fanfare de cuivre no 2, op. 93
  • 1967 : Marche du couronnement (Thomas Merritt)
  • 1967 : Marche « The Padstow Lifeboat », op. 94
  • 1967 : Ouverture « Peterloo », op. 97
  • 1972 : Chant de la liberté, pour chœur et orchestre à vent
  • 1973 : Fantaisie pour fanfare de cuivre, op. 114a
  • 1978 : Symphonie pour cuivres, op. 123
  • 1988 : Ouverture « Robert Kett », op. 141
  • 1989 : Flourish for a Battle, op. 139
  • 1992 : The Inn of the Sixth Happiness (Suite)
  • Une fanfare, op. 112
  • Allegretto et vivace, op. 40a
  • « Attleborough », op. 78a
  • Petite suite pour fanfare de cuivre no 3, op. 131
  • Ouverture « The Fair Field », op. 110

Musiques de filmsModifier

Références bibliographiquesModifier

  • (en) Raphael D. Thoene, Malcolm Arnold : A Composer of Real Music : Symphonic Writing, Style and Aesthetics, US/DE/UK, Entercom Saurus Records/Edition Wissenschaft, , 1re éd., 202 p. (ISBN 978-3-937748-06-1, LCCN 2009536260)
  • (en) Anthony Meredith et Paul Harris, Malcolm Arnold : Rogue Genius, UK, Thames / Elkin, , 1re éd., 529 p. (ISBN 978-0-903413-54-1)
  • (en) Paul R. W. Jackson, The Life and Music of Sir Malcolm Arnold : The Brilliant and the Dark, UK, Ashgate, , 277 p. (ISBN 978-1-85928-381-3, LCCN 2002023200)
  • (en) Piers Burton-Page, Philharmonic Concerto : The Life and Music of Sir Malcolm Arnold, UK, Methuen, , 1re éd. (ISBN 978-0-413-45651-9, LCCN 95180078)
  • François Buhler, Malcolm Arnold, dans Cinq Grands Compositeurs bipolaires, Art et Santé mentale tome 3. Publibook, Paris, 2020. p. 169-242, (ISBN 978-2-342-16888-4)

Liens externesModifier