Maison des Vallenet

maison à Aubusson (Creuse)

Maison des Vallenet
Image illustrative de l’article Maison des Vallenet
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Famille Vallenet
Propriétaire actuel Privé
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926, 1930, tour, façades et toitures)
Coordonnées 45° 57′ 24″ nord, 2° 10′ 04″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Marche / Limousin
Subdivision administrative Creuse / Limousin
Commune Aubusson
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Maison des Vallenet
Géolocalisation sur la carte : Creuse
(Voir situation sur carte : Creuse)
Maison des Vallenet

La maison des Vallenet est située à Aubusson, dans le département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine.

HistoireModifier

À Aubusson, dans la rue Grande, face à la place de la Libération, la maison dite des Vallenet tire son nom d'une famille noble — de noblesse d'extraction — de la Marche, installée dans cette province depuis le XIVe siècle. La construction de cette maison a été en partie réalisée par des membres de cette famille, à partir de la fin du XVe siècle.

« La famille Vallenet était originaire d'Étampes et comptait dans ses rangs des consuls d'Aubusson, des militaires (dont certains furent au service de la République de Venise), des religieux, des seigneurs ainsi qu'un grand nombre de tapissiers d'Aubusson. Par leur aïeule Marie de Saint-Julien de Peyrudette qui aurait eu, dit-on, au début du XVIIe siècle, une vingtaine d'enfants, les Vallenet aubussonnais avaient aussi des origines à Bellegarde-en-Marche, ville dans laquelle des tapisseries étaient également fabriquées. C'est une petite-fille de Marie de Saint-Julien de Peyrudette, Louise Vallenet, qui vend la maison des Vallenet, en 1690. On trouvait encore à Aubusson, au XIXe siècle, quelques Vallenet commerçants, hommes de loi ou tapissiers […]. »[réf. nécessaire]

Plusieurs parties de la maison des Vallenet ont été réalisées au XVIe siècle, puis au XVIIe siècle, partiellement avec des matériaux récupérés après la destruction, commanditée en 1632 par Richelieu, du château dit le Chapitre[1]. Les derniers travaux notables sur cette maison seront effectués au XVIIIe siècle. Une fontaine, dite fontaine des Vallenet, est située immédiatement devant la maison. Cette fontaine[2] à bassin polygonal porte les armes de la ville et celles de la famille des vicomtes d'Aubusson.

DescriptionsModifier

Les Vallenet et leur maison, vus par Gilles Rossignol[3] :

« Une promenade à pied dans Aubusson s'impose. La Grande-Rue, l'artère commerçante, est encore bordée par des maisons anciennes. On remarquera notamment la maison des Vallenet (XVIe siècle), avec une tourelle à pans et d'élégantes fenêtres, devant laquelle s'élève une belle fontaine (1718). La famille de Vallenet est étroitement liée à l'histoire d'Aubusson : il s'agit de marchands, connus au tout début du XVIe siècle, dont la fortune était évidemment liée à la tapisserie et qui contractèrent des alliances avec la noblesse régionale. Un Vallenet fut consul d'Aubusson en 1521, un autre fut capitaine du château en 1577 — un duel avec Annet de la Roche-Aymon, seigneur de Saint-Maixant, lui fut fatal. »

La maison des Vallenet, vue par l'historien aubussonnais Cyprien Pérathon :

« L'hôtel […] forme deux corps de logis à deux étages, attenant ensemble et assez exactement orientés. Le côté nord, le plus étroit, avec deux fenêtres seulement à chaque étage, est parallèle à la Grande Rue […]. Le côté couchant est la partie la plus remarquable de l'édifice. Au centre, fait saillie la tour de l'escalier de forme hexagonale […]. La porte à arc surbaissé et la toiture en poivrière donnent à cette tour un aspect à la fois civil et militaire très pittoresque. À l'angle et au midi, est une tourelle moins élevée avec un toit en forme de dôme […]. La fontaine voisine […] porte la date de 1718, et elle contribue à former, avec la maison des Vallenet, un ensemble très décoratif. »

ProtectionModifier

La maison des Vallenet bénéficie d'une double inscription au titre des monuments historiques : une première fois, le , pour la tour d'escalier et une seconde fois, le , pour les façades et toitures de la maison[4].

PhotothèqueModifier

 
Tapisserie[5], ateliers Vallenet.
 
Le Chapitre, vers 1632.

Notes et référencesModifier

  1. Des pierres du Chapitre seront également utilisées, à Aubusson, pour la construction de l'actuel pont de la Terrade. Plusieurs siècles auparavant, l'édification du Chapitre, qui semble avoir été le château des premiers vicomtes d'Aubusson, aurait été entreprise (vers le Xe siècle) par un aïeul de ces derniers, membre de la maison de Limoges. Le château évolua ensuite en permanence, pour prendre, à la toute fin du Moyen Âge, la forme qu'il avait juste avant sa destruction.
  2. Fontaine construite par le maître maçon Rebière.
  3. Le Guide de la Creuse, 1988, Éditions la manufacture.
  4. « Maison dite des Vallenet », notice no PA00099993, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  5. Photographie de la lisière d'une tapisserie monumentale de 1748. Conformément aux usages d'Aubusson, cette lisière est bleue et porte la mention « M.R. DAUBUSSON » (Manufacture Royale d'Aubusson), suivie d'une signature, ici « VALLENET ».

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • La Maison des Vallenet, Cyprien Pérathon, MSSNAC, 1901.
  • F. C. Dupuis, Généalogie de la noble famille des Vallenets, Paris, Imp. Ch. Chenault, .

Articles connexesModifier

Liens externesModifier