Ouvrir le menu principal
Maison d'Upsal
Uppsala maja
Uppsala maja Tartus Jaani tänaval, 20. juuli 2012.jpg
La Maison d'Upsal non loin de l'église Saint-Jean
Présentation
Type
Maison en bois
Destination initiale
Résidence
Destination actuelle
Construction
Statut patrimonial
Bien culturel national estonien (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
ville
Coordonnées

La maison d'Upsal ou maison d'Uppsala (estonien : Uppsala maja) est l'un des plus anciens bâtiments en bois de Tartu en Estonie. Elle situe dans la partie nord de la vieille ville à proximité de l'église Saint-Jean. Son nom provient de la ville d'Uppsala qui est désormais jumelée avec Tartu. La maison a fait l'objet d'une rénovation en 1996 et a accueilli une maison d'hôtes jusqu'en 2010. Elle abrite depuis la direction des relations internationales de la municipalité[1].

HistoireModifier

Il s'agit d'une des structures en bois les plus anciennes de la ville et sa construction remonterait aux années 1750[2]. Les études dendochronologiques ont déterminé que la partie la plus ancienne du bâtiment est située au nord. La datation est importante car elle démontre que la construction de la maison est antérieure au grand incendie de Tartu de 1775 qui s'est déclaré à quelques mètres, près de l'église[2].

Les études dendochronologiques ont par ailleurs établi que des ajouts datant de 1777 et 1782 ont été réalisés[2].

La maison est réalisée en bois conformément règlement municipal jusqu'au grand incendie.

En effet, pendant la Grande guerre du Nord, le tsar Pierre le Grand avait ordonné la destruction de tous les bâtiments en pierre de la ville de Tartu (alors appelée Dorpat) afin d'empêcher les Suédois d'en faire une base militaire[3]. Dévastée par le conflit, la ville fut ensuite reconstruite en bois après le Traité de Nystad[4] et la cession du duché d'Estonie et de la Livonie, territoire dans lequel se situait Dorpat, à la Russie. Un ordre du tsar avait interdit toute construction en pierre hors de Saint-Pétersbourg[3]. La construction de la maison d'Upsal est par conséquent caractéristique de cette période et sa survie face aux différents incendies est remarquable.

Le plan final de l'édifice est arrêté en 1828. La maison à deux étages a connu une multitude d'usages tout au long du XIXe siècle : boucherie, résidence étudiante[2]. Elle servit également de lieu de résidence à un sellier, un tailleur puis à un fonctionnaire livonien[5].

En 1937, le bâtiment fut partiellement reconstruit après un incendie[2].

En 1993, les villes jumelées de Tartu et Uppsala en Suède signèrent un accord de partenariat et coopérèrent en vue d'une initiative de restauration de bâtiments anciens[5]. La rénovation de la maison fut terminée en 1996.

Le bâtiment abrita une maison d'hôtes de cinq chambres de cette date[6],[7] jusqu'en 2010, année de sa fermeture pour raisons financières[8].

Le département des relations internationales de Tartu se trouve depuis cette date dans la maison d'Upsal[1].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Department of Public Relations on the homepage of Tartu City Government
  2. a b c d et e « Historical Background », UppsalaMaja.com (consulté le 26 décembre 2013)
  3. a et b M Metz, Pile Foundations Baltic Piling Days 2012., CRC Pr I Llc, (ISBN 0415643341, lire en ligne), p. 38
  4. Margus Laidre, The great Northern War and Estonia : the trials of Dorpat, 1700–1708, Tallinn, Argo, (ISBN 978-9949-438-94-5, lire en ligne), blurb – see url
  5. a et b (en) « Uppsala House in Tartu » (consulté le 12 décembre 2018)
  6. Carolyn Bain, Estonia, Latvia & Lithuania, Footscray, Vic., Lonely Planet, (ISBN 1741047706, lire en ligne), p. 113
  7. Neil Taylor, Baltic Cities, Bradt Travel Guides, (ISBN 1841622478, lire en ligne), p. 77
  8. (et) Väinu Rozental, « Tartus majutusteenust pakkuv Uppsala Maja lõpetab tegevuse », Äripäev, (consulté le 29 janvier 2014)