Ouvrir le menu principal

Magister (Rome antique)

titre dans la Rome antique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir magister.

Un Magister (en français « maître ») est, sous la Rome antique, une personne qui a pouvoir ou autorité sur d'autres. C'est un titre donné à des fonctionnaires publics et municipaux, à des chefs de bureaux, à des présidents de collèges. On distinguent :

  1. Les commandants militaires :
  2. Les fonctionnaires : ce sont les directeurs de l'administration impériale, qui étaient appelés procurator avant la fin du IIe siècle.
  3. Les magistrats municipaux : certaines communes qui n'étaient ni colonies, ni municipes, et qui étaient rattachées à une ville plus importante, étaient dirigées par un magister.
  4. Les présidents de collèges religieux : ces collèges avaient à leur tête un magister, tels les Decemviri sacris faciendis, les Haruspices, les Salii, les Luperci, les sacerdotes Caeninences et les Arvales.
  5. Les présidents d'associations professionnelles ou funéraires : ils étaient élus par l'assemblée, et avaient rôle tant civil que religieux.
  6. Les présidents de société financière : ces sociétés, qui n'existèrent surtout qu'à l'époque républicaine, étaient présidées par un magister qui n'avait qu'une fonction administrative, généralement pour un mandat de un an

SourceModifier