Madeleine Baltus

linguiste française

Madeleine Baltus, dite Houth-Baltus, née le à Paris et morte le à Chaussy[1], est une enseignante, femme de lettres, d'histoire et toponymiste. Elle écrit son premier article de toponymie dès 1938. En 1943, l'Académie des inscriptions et belles-lettres lui décerne la troisième mention au titre des Antiquités de la France. Elle fut membre d'honneur de l'Académie des sciences morales, des lettres et des arts de Versailles. Après 1945, elle est nommée professeur de lettres et d’histoire au lycée de Mirande, dans le Gers. Elle est morte en 1986, à l'âge de 80 ans.

Madeleine Baltus
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ChaussyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BibliographieModifier

  • Dictionnaire topographique du pays de Cruye et du Val de Galie, revue de la Commission des Antiquités et des Arts (1941).
  • Alain Fournier à Mirande, Bulletin de la Société archéologique, historique littéraire et scientifique du Gers (l948) pp. l63-7l.
  • Toponymie du culte des saints en Armagnac, Congrès de toponymie et anthroponymie, 1952.
  • Les prénoms des habitants de Mirande au XVIe et au XVIIIe siècles, Revue Internationale d'Onomastique (1956), t. 8, 31-42.
  • Les noms de personne en Armagnac. Acta Salmanticensia (1958), t. 9(1), pp. 295-321.
  • L’expression en toponymie de quelques aspects de l’occupation du sol d’une région d’Ile-de-France (Cruye et Val de Galie), Bulletin philologique et historique (1962), p. 211-234.
  • Quelques problèmes de la toponymie historique de la paroisse primitive de Villepreux et lieux avoisinants, à la limite des diocèses anciens de Paris et de Chartres. Bulletin philologique et historique (1963), p. p. 31-56.
  • Versailles, naissance de la ville royale, Paris (1977)

En collaboration avec Émile HouthModifier

  • Madeleine et Émile Houth, Sur les bords de la Drionne [Bougival et St-Michel de Bougival], extrait de la Revue de l'Histoire de Versailles janvier-, réimpression E. Mazel, Largentière (Ardèche), 1945 (voir en ligne sur le site Gallica de la BnF
  • Émile et Madeleine Houth, Bougival et les rives de la Seine : des anciens vignerons aux impressionnistes, Diguet-Deny, Saint-Germain-en-Laye, 1972 (voir en ligne sur le site Gallica de la BnF)
  • Émile et Madeleine Houth, Michel Lefebvre (illustrateur): Versailles aux trois visages : le Val de Galie, le Château des Rois, la cité vivante, Éditions Lefebvre, Versailles, 1980.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier