Ouvrir le menu principal

Ma vie commence en Malaisie

film sorti en 1956
Ma vie commence en Malaisie
Titre original A Town Like Alice
Réalisation Jack Lee
Scénario W.P. Lipscomb
Richard Mason
Acteurs principaux
Sociétés de production The Rank Organisation Film Productions
Vic Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film dramatique
Film de guerre
Durée 117 minutes
Sortie 1956

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ma vie commence en Malaisie (A Town Like Alice) est un film britannique réalisé par Jack Lee, sorti en 1956.

SynopsisModifier

Londres après la Seconde Guerre mondiale. Jean Paget, une jeune femme, apprend d'un notaire qu'elle est bénéficiaire d'un important héritage. Lorsqu'on lui demande ce qu'elle va en faire, elle répond qu'elle a décidé d'aller en Malaisie pour construire un puits dans un petit village. Là-bas, elle fait en sorte que le puits soit creusé, afin que les femmes n'aient plus à aller aussi loin. Elle se remémore sa vie dans ce village pendant la guerre.

Kuala Lumpur en 1942. Jean travaille dans un bureau lorsque les Japonais envahissent la Malaisie. Elle est faire prisonnière et se retrouve avec un groupe de femmes et d'enfants, la seule à parler malais couramment. Mais les Japonais se contentent de faire marcher le groupe de village en village, et les efforts demandés viennent à bout de nombreuses personnes. Jean arrive à survivre car elle est prête à vivre comme les autochtones.

Le groupe rencontre un jeune soldat australien, le sergent Joe Harman, lui-aissi prisonnier et utilisé comme chauffeur de camion par les Japonais. Joe et Jean se lient d'amitié, il lui parle d'Alice Springs, la ville où il a grandi. Épouvante par le sort réservé aux femmes, il vole de la nourriture et des médicaments pour les aider. Lorsque le vol est découvert, Harman se dénonce pour sauver Jean et le reste du groupe. Il est crucifié à un arbre et laissé là par les soldats. Les prisonnières, qui le croient mort, sont emmenées ailleurs.

Pour les humilier, les Japonais ne laissent de garde qu'un vieux sergent. Le groupe se lie d'amitié avec lui, même s'ils ne peuvent pas vraiment communiquer. On l'aide à porter son sac, voire son fusil, quand il est malade. Lorsqu'il meurt d'épuisement, Jean demande aux anciens du village si le groupe peut rester en travaillant dans les rizières, et en ne demandant en échange que de la nourriture et un endroit où dormir. Ils acceptent et le groupe vit ainsi dans le village pendant trois ans, jusqu'à la fin de la guerre.

De retour dans le présent, Jean apprend par ceux qui creusent le puits que Joe a survécu et est retourné en Australie. Elle décide se s'y rendre pour le retrouver, elle va à Alice Springs, où Joe a vécu avant la guerre, et est impressionnée par la qualité de vie dans cette ville. Elel se rend ensuite dans le Queensland, où Joe travaille. Mais pendant ce temps Joe a aussi appris que Jean avait survécu et il est parti à Londres pour la retrouver. Ils finiront par être réunis à Alice Springs.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier